Publicité
Publicité

Le Portugal reserre la vis budgetaire

Face au risque de contagion de la crise grecque, le Premier ministre portugais José Socrates a dû se résoudre à reporter plusieurs grands projets d'infrastructures et à anticiper de nouvelles mesures d'austérité pour accélérer la réduction des déficits publics.