Publicité
Publicité

Les autorités congolaises délivrent un mandat d'arrêt contre Bemba

Le gouvernement congolais a accusé jeudi soir l'ancien vice-président Jean-Pierre Bemba de n'avoir pas respecté ses engagements de se séparer des militaires commis à sa protection et a annoncé sa détermination d'obtenir leur intégration au sein de l'armée.