Les Etats-Unis doivent fermer les centres de détention secrets

Le Comité de l'ONU pour les droits de l'Homme a appelé vendredi les Etats-Unis à fermer tous leurs centres de détention secrets utilisés dans leur campagne contre les groupes terroristes.

(afp) Dans un rapport rendu public à Genève, le Comité, composé de 18 juristes indépendants, exprime ses inquiétudes sur les méthodes utilisées par Washington dans la "guerre au terrorisme" ainsi que sur l'état des droits de l'Homme dans le pays. Les informations sur les détentions secrètes sont "crédibles et incontestables", a affirmé le Comité, après examen de la situation des droits de l'homme aux Etats-Unis. Les Etats-Unis "doivent immédiatement supprimer toutes les installations de détention secrètes. Ils doivent aussi garantir un accès rapide du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) à toute personne détenue en lien avec un conflit armé", a déclaré le Comité dans son rapport. Le Comité, chargé d'examiner le respect du Pacte sur les droits civils et politiques par chacun des 156 Etats signataires, étudiait le rapport des Etats-Unis, soumis avec sept ans de retard. Son rapport énumère une longue liste de sujets d'inquiétude relatifs aux méthodes utilisées par le président George W. Bush dans la "guerre au terrorisme", mais aussi à la situation des droits de l'homme aux Etats-Unis. Lors de son audition le 17 juillet devant le groupe d'experts, la délégation américaine avec affirmé que les sujets touchant à la lutte anti-terroriste étaient "largement en dehors des limites du traité". Le Comité a au contraire estimé dans son rapport final que les Etats-Unis devaient "revoir leur approche et leur interprétation" du pacte.

(photo: belga)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés