Les Israéliens croient de moins en moins à la victoire sur le Hezbollah

Les Israéliens croient de moins en moins à une victoire sur le Hezbollah et sont de plus en plus critiques sur la conduite de la guerre au Liban par le Premier ministre Ehud Olmert, selon deux sondages publiés vendredi.

(afp) 43% des Israéliens estiment qu'il n'y aurait ni vainqueur ni vaincu si les combats s'arrêtaient à ce stade et 30% croient qu'Israël n'aurait pas gagné, selon un sondage publié par le quotidien Haaretz. Seuls 20% estiment que l'Etat hébreu l'aurait emporté, selon cette enquête.

Seules 48% des personnes interrogées se disent satisfaites de la conduite de la guerre par le Premier ministre contre 40% de mécontents et 12% sans opinion.

Près d'un Israélien sur deux (45%) estime que l'armée ne mène pas bien la guerre, contre 48% de l'avis contraire, selon un sondage publié par le quotidien Yediot Aharonot.

Ces données traduisent un scepticisme croissant sur l'issue du conflit au terme d'un mois de combats. Il y a une semaine près de 75% des personnes interrogées estimaient qu'au bout du compte Israël l'emporterait.

Toutefois une forte majorité d'Israéliens (75% de la population globale, 87% au sein de la population juive) justifie la guerre, selon ce sondage.

Par ailleurs, 65% de la population globale est pour la poursuite de l'offensive, parmi lesquels 39% sont en faveur de son extension, selon le sondage publié par le Haaretz.

Les deux sondages ont été effectués sur des échantillons représentatifs de 500 personnes et comportent une marge d'erreur de 4,5%.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés