Les marins capturés à 3km à l'intérieur des eaux territoriales irakiennes (Londres)

Londres affirme que ses marins ont été capturés dans les eaux territoriales irakiennes, tandis que l'Iran persiste et signe dans sa version.

(afp) Les 15 marins britanniques capturés vendredi dernier par l'Iran se trouvaient à près d'1,7 mille nautique (3,15 km) à l'intérieur des eaux territoriales irakiennes, a affirmé mercredi le ministère britannique de la Défense lors d'une conférence de presse.

Le ministère, cartes à l'appui, a révélé à la presse les données satellite prouvant selon lui que les 15 marins britanniques capturés par l'Iran dans le Golfe, se trouvaient dans les eaux territoriales irakiennes.

Les marins ont été pris en "embuscade" par la marine iranienne et leur détention "est injustifiée et incorrecte", a souligné l'Amiral Charles Style.

L'ambassade iranienne à Londres a réaffirmé mercredi que les marins britanniques capturés dans le Golfe se trouvaient dans ses eaux territoriales, tout en se disant "confiante" que Londres et Téhéran puissent résoudre cette affaire "par la coopération".

Ces marins "sont entrés illégalement dans les eaux territoriales le 23 mars. C'était une violation des frontières internationales", a indiqué l'ambassade dans un communiqué, rapporté par la chaîne de télévision Sky News.

Elle a évoqué des "éléments de preuve" selon lesquels les marins se trouvaient à 0,5 km à l'intérieur des eaux iraniennes.

"Nous comprenons l'inquiétude des familles. Soyez assurés qu'ils vont bien. Nous sommes confiants que les deux gouvernements sont capables de résoudre cette affaire de sécurité à travers leurs contacts et coopération", a ajouté le communiqué.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect