Les pertes du Hezbollah estimées à 'environ 450' hommes

Le général Udi Adam, commandant de la région militaire nord d'Israël, a estimé lundi à 'environ 450' le nombre des combattants du Hezbollah tués dans les combats avec l'armée israélienne au Liban depuis le début du conflit le 12 juillet.

(afp) 'Nous avons réussi à éliminer environ 450 terroristes et nous sommes en mesure d'identifier les noms de 240 d'entre eux', a déclaré le général Adam lors d'un point de presse. 'Les pertes de l'ennemi sont importantes, nous avons clairement le dessus', a-t-il ajouté.

Les villages du Liban sud atteint par les forces israéliennes ressemblaient à des bastions fortifiés, a-t-il souligné.

'Il est difficile de croire qu'ils servaient aussi d'habitations à des gens', a-t-il ajouté pour expliquer la dureté des combats.

Le Hezbollah a annoncé jursqu'à présent la mort de 53 de ses combattants.

Trois militaires israéliens ont été tués lundi dans le secteur de Bint Jbeil, portant à 61 le nombre de soldats tués depuis le début du conflit.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés