Les principales promesses de Sarkozy et Royal

(afp) Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal se sont tous deux engagés à réformer le pays en profondeur. Voici leurs principales propositions, qui devraient être au coeur de la campagne pour le second tour, le 6 mai.

EMPLOI ET SALAIRES

SARKOZY: Contrat de travail unique plus souple. Instauration du licenciement par consentement mutuel. Contournement de la loi sur les 35 heures de travail hebdomadaire par une exonération des charges sur les heures supplémentaires. A promis d'atteindre le "plein emploi" en cinq ans.

ROYAL: Augmentation du salaire minimum mensuel à 1.500 euros bruts en cinq ans. Ajustements de la loi sur les 35 heures pour pallier ses "effets négatifs". "Contrat première chance" pour les jeunes non qualifiés, aidé par l'Etat. Garantie de 90% du salaire pendant un an après la perte d'un emploi.

FISCALITE, FINANCES DE L'ETAT

SARKOZY: Droits de succession largement exonérés. Allègements fiscaux (15 milliards d'euros). Remplacement de seulement un fonctionnaire sur deux.

ROYAL: Débat sur le barème de l'impôt sur le revenu. Impôt sur les sociétés variable en fonction du réinvestissement des bénéfices. Taxe verte pour les activités polluantes.

IMMIGRATION

Sarkozy, Royal et Bayrou: opposés à une régularisation massive des clandestins. Augmentation de l'aide au développement pour les pays pauvres.

SARKOZY: Création d'un "ministère de l'Intégration et de l'Identité nationale". Restriction du regroupement familial.

ROYAL: Régularisation automatique à nouveau donnée après 10 ans passés en France. Régularisation en fonction de la scolarisation des enfants et d'un contrat de travail.

BANLIEUES

SARKOZY: discrimination positive en faveur des minorités ethniques sur le modèle américain pour l'accès à l'emploi et aux postes à responsabilité. Plan de formation pour les jeunes de banlieues en difficulté. Sanctions contre les parents défaillants.

ROYAL: Aides à la création d'entreprises pour les jeunes. Camps d'encadrement militaire pour certains délinquants mineurs. Retour de la police de proximité.

EUROPE

SARKOZY veut un nouveau traité constitutionnel simplifié. Il serait ratifié par le parlement, selon Sarkozy.

ROYAL: nouveau référendum en 2009 sur un traité institutionnel qui serait renforcé au niveau social.

INSTITUTIONS:

SARKOZY: Renforcement des pouvoirs du Parlement. Deux mandats présidentiels de cinq ans au maximum. Gouvernement restreint (15 ministres).

ROYAL: Référendum sur une VIe République. Renforcement des pouvoirs du Parlement et introduction de la proportionnelle. Gouvernement d'une quinzaine de membres. "Jurys citoyens" pour jauger le travail des élus.

Publicité
Publicité

Echo Connect