Les prochaines années seront cruciales pour atténuer le réchauffement (Giec)

Les 20 à 30 prochaines années seront cruciales dans les efforts pour atténuer le réchauffement de la planète, a indiqué vendredi le Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat (Giec) dans une synthèse.

(belga) "Les efforts d'atténuation (du réchauffement climatique) dans les 20 à 30 prochaines années auront un large impact sur les possibilités d'atteindre des niveaux plus bas de stabilisation" des émissions de gaz à effet de serre, a déclaré le Giec dans son "résumé à l'intention des décideurs" politiques, tel qu'il a été approuvé à Bangkok.Les délégués du Giec, instance créée par les Nations unies, étaient réunis depuis lundi dans la capitale thaïlandaise pour examiner les moyens de lutter contre le changement climatique.

Le document sur lequel ils se sont mis d'accord souligne qu'il y a un potentiel important de réduction des émissions de gaz à effet de serre dans tous les secteurs."Il y a un potentiel économique substantiel pour l'atténuation des émissions mondiales de gaz à effet de serre dans les prochaines décennies, qui pourrait compenser la croissance projetée des émissions mondiales ou réduire les émissions sous les niveaux actuels", précise le texte.Le Giec doit présenter ce résumé vendredi lors d'une conférence de presse prévue à 13H00 (08H00 heure belge) dans la capitale thaïlandaise.

Pendant les quatre jours de négociations, y compris dans la nuit de jeudi à vendredi, la question des coûts des mesures à prendre pour lutter contre l'effet de serre a suscité des frictions entre les pays représentés.Ce document met en évidence des "coûts de réduction tout à fait abordables", a indiqué à l'AFP Marc Gillet, chef de la délégation française."Je pense qu'on pourra utiliser beaucoup d'élements de ce document" dans de prochaines discussions multilatérales, a-t-il ajouté.

"Il faudra faire preuve de créativité pour franchir les obstacles à la mise en oeuvre de ces mesures de réduction des émissions de gaz à effet de serre dont le coût est en fait modéré", a déclaré M. Gillet.

Photo Belga

Publicité
Publicité

Echo Connect