Publicité

Les températures ont augmenté davantage en Suisse

(afp) L'augmentation des températures en Suisse durant le dernier siècle dépasse la moyenne mondiale. Une différence imputable à la situation géographique du pays, mais aussi à la méthode de calcul.

La température globale sur Terre a crû en moyenne de 0,6 degré au 20e siègle, constate le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec) dans son troisième rapport de 2001. Pour la Suisse, MétéoSuisse a relevé une augmentation comprise entre 1 degré (sud des Alpes) et 1,6 degré (Suisse occidentale) pour la même période.

Cette hausse plus importante en Suisse est due pour une part à la situation géographique du pays, explique Stephan Bader, de MétéoSuisse. La Suisse est en effet située à la jonction entre les climats océanique et continental.

"L'augmentation des températures est pour cette raison plus marquée chez nous que par exemple en Angleterre, les grandes masses d'eau des océans ayant un effet atténuant sur le climat".

Mais la hausse plus forte des températures en Suisse s'explique aussi par une base de comparaison différente: pour la mesure de l'augmentation globale, toute la surface de la planète est prise en considération, y compris les étendues maritimes. L'effet compensatoire des océans fait paraître plus importante la progression en Suisse.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés