Maison Blanche se considère non liée par le désaveu au Congrès sur Irak

La Maison Blanche a défendu vendredi la stratégie de George W. Bush pour l'Irak et a souligné qu'une résolution adoptée par le Congrès américain le jour même et désavouant le plan du président n'avait pas de caractère contraignant pour elle.

(afp) "Cette résolution n'a pas de caractère contraignant", a déclaré dans un communiqué publié après l'adoption par la Chambre des représentants d'un texte désapprouvant l'envoi de troupes américaines supplémentaires en Irak, le porte-parole de la Maison Blanche, Tony Snow.

L'administration Bush accorde une tout autre importance à un prochain débat à venir, dont l'issue sera, elle, contraignante, sur le financement de la guerre, a-t-il affirmé.

M. Bush a ordonné une nouvelle stratégie "parce que, comme la plupart des Américains, il pensait que la situation en Irak était inacceptable. Le président a conclu qu'une nouvelle stratégie était nécessaire pour aider le gouvernement irakien à prendre le contrôle de Bagdad, assumer davantage de responsabilités pour la sécurité et poursuivre la réconciliation de toutes les communautés irakiennes", a souligné M. Snow.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés