Mizuho prévoit une augmentation de capital de près de 7 milliards d'euros

La banque a par ailleurs annoncé avoir renoué avec les bénéfices au cours de son exercice 2009-2010. Elle envisage cet exercice avec optimisme.

(AFP) -La deuxième banque japonaise, Mizuho Financial Group, a annoncé vendredi qu'elle allait procéder d'ici à mai 2011 à une augmentation de capital d'un montant qui pourrait atteindre 800 milliards de yens (6,67 milliards d'euros) via une émission d'actions ordinaires.

Cette opération doit avoir lieu entre le 22 mai de cette année et le 21 mai 2011, a précisé Mizuho dans les documents divulgués à la Bourse de Tokyo.

Cette décision a été prise lors d'un conseil d'administration dans la matinée, a assuré la banque, bien que des fuites récurrentes aient été observées dans la presse nippone ces derniers jours.

Par cette nouvelle massive augmentation de capital, Mizuho agit comme ses concurrentes japonaises Mitsubishi UFJ Financial Group (MUFG) et Sumitomo Mitsui Financial Group.

Ces importants appels au marché n'ont pas pour objectif de sortir ces banques d'une mauvaise passe financière, mais de les aider à développer leurs activités en anticipant un durcissement de la réglementation mondiale.

Elles se préparent ainsi à la mise en application des recommandations formulées par le comité de Bâle de supervision bancaire.

En décembre, ce comité, composé des gouverneurs de 27 banques centrales mondiales, avait notamment proposé de renforcer le qualité et la transparence du capital de base Tier 1 (noyau dur du capital d'une banque), permettant aux établissements de mieux absorber d'éventuels chocs financiers.

 Retour aux bénéfices

La banque est par ailleurs repassée dans le vert lors de son exercice 2009-2010 après une énorme perte l'année précédente. Elle prévoit d'augmenter son profit net de près de 80% pour l'exercice en cours.

Pour l'exercice 2009-2010 clos fin mars, la banque a dégagé un bénéfice net de 239,4 milliards de yens (1,8 milliard d'euros), contre une gigantesque perte d'un montant deux fois plus lourd l'année précédente, marquée par les turbulences de la crise financière mondiale.

L'institution financière a en revanche de nouveau accusé une forte baisse de 19,8% de son produit net bancaire, à 2.817,6 milliards de yens.

Mais la banque prévoit d'augmenter son profit lors de l'exercice 2010-2011 ouvert au 1er avril, tablant sur un bénéfice net de 430 milliards de yens, en hausse de 79,6% sur l'année.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés