Nouveau placement de la Grèce

La Grèce a lancé mardi comme prévu une émission de bons du trésor sur six mois et un an pour un montant de 1,2 milliard d'euros. La Grèce a dépassé son objectif en plaçant 1,560 milliard d'euros.

(afp) - La Grèce a émis mardi des bons du Trésor sur six mois et un an pour un montant de 1,560 milliard d'euros, une opération qui a suscité une très forte demande des investisseurs, a indiqué l'office grec de gestion de la dette.

L'émission a permis de placer 780 millions d'euros de bons à 26 semaines à un taux de 4,55% et 780 millions d'euros de bons à 52 semaines à un taux de 4,85%, a précisé l'office.

La Grèce, qui opérait son retour sur les marchés après la concrétisation du plan d'aide européen au pays, avait indiqué vouloir vendre 1,2 milliard d'euros de bons et a dépassé son objectif.

Le résultat de cette émission était surveillé de près par les investisseurs internationaux.

L'émission a été lancée mardi comme prévu, a indiqué la Comptabilité générale de Grèce.

Chacune des émissions portaient sur un montant de 600 millions d'euros, a précisé la Comptabilité dans con communiqué.

Cette opération était "un test" de l'attitude des marchés face à la Grèce après la concrétisation du plan européen "mais sans grande portée car la somme est faible et ce genre d'émission est en général souscrit par les banques locales et les particuliers qui en retirent une exemption fiscale", avait dit à l'AFP Arnaud Tellier, dirigeant d'une grande banque française en Grèce.

Les bons doivent être distribués par les intermédiaires agréés des autorités grecques, des banques nationales et étrangères, ainsi qu'auprès de particuliers grecs sous certaines conditions, avait indiqué la semaine dernière l'Organisme grec de gestion de la dette, annonçant l'adjudication de ces titres.

L'annonce par les pays de la zone euro d'un plan inédit d'aide financière avait provoqué lundi une chute spectaculaire des coûts auxquels Athènes devrait emprunter sur les marchés obligataires, notamment pour le taux des obligations d'une maturité de deux ans qui est passé à 6,30% contre plus de 7% jeudi. Mardi, le taux des obligations à deux ans a continué à diminuer, à 5,996% vers 10H30 (08H30 GMT).

Lors de la dernière émission de bons du Trésor par la Grèce en janvier, le rendement était ressorti à 2,2% pour les titres à un an et à 1,38% pour ceux à six mois.

Les Etats membres de l'Eurozone ont prévu, si la Grèce le demandait, ce qu'elle a indiqué ne pas envisager dans l'immédiat, de mettre à sa disposition 30 milliards d'euros via des prêts bilatéraux avec un rajout du FMI à hauteur vraisemblablement de 10 à 15 milliards d'euros.

Cette somme dépasserait les besoins de financement d'Athènes pour 2010, estimés à 32 milliards d'euros pour le reste de l'année par l'Organisme de gestion de la dette.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés