Nucléaire iranien: Rafsandjani met les Etats-Unis en garde

L'influent dirigeant iranien, Akbar Hachemi Rafsandjani, a exhorté vendredi les Etats-Unis à ne pas rechercher une confrontation avec Téhéran sur le dossier nucléaire, estimant qu'ils devraient tirer les leçons du conflit entre Israël et le Hezbollah libanais.

(afp) "Nous nous attendons à ce que les Etats-Unis aient tiré suffisamment d'enseignements (du conflit entre Israël et le Hezbollah) pour qu'ils renoncent à entamer un nouveau jeu et à bouleverser la sécurité de la région", a dit M. Rafsandjani dans un sermon diffusé sur les ondes de la radio officielle. Les Etats-Unis "devraient laisser des gens sages dénouer les noeuds déjà créés", a-t-il déclaré. "Espérons que nous pourrons résoudre ce problème (...) par des négociations".

Les Etats-Unis ont annoncé jeudi qu'ils allaient intervenir rapidement auprès du Conseil de sécurité de l'Onu pour exiger des sanctions contre l'Iran si la République islamique refuse de suspendre son activité d'enrichissement d'uranium d'ici à la fin du mois. Dans une résolution du 31 juillet, le Conseil de sécurité a donné à Téhéran jusqu'au 31 août pour suspendre son enrichissement d'uranium sous peine de subir de possibles sanctions. L'Iran devrait apporter une réponse mardi prochain.

Les grandes puissances craignent que Téhéran utilise son programme nucléaire civil pour se doter de l'arme atomique, alors que les Iraniens ont toujours démenti, affirmant poursuivre ce programme à des fins civiles. Washington soupçonne aussi l'Iran d'approvisionner en armes le mouvement radical chiite libanais Hezbollah.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés