OMC: pas d'accord sans concession des Etats-Unis

Le président de la Commission européenne José Manuel Barroso a prévenu qu'il n'y aurait pas d'accord sur la libéralisation du commerce à l'OMC sans concession des Etats-Unis, dans une interview publiée mercredi par l'International Herald Tribune.

"Il n'y aura pas d'accord sur Doha si les autres (parties) ne bougent pas", a-t-il déclaré, alors que se tient dans la journée à Vienne un sommet entre le président américain George W. Bush et les Européens, où ces questions seront discutées. "Si nos partenaires américains pensent qu'on est arrivé au bout du chemin, alors le cycle de négociations n'aboutira pas", a ajouté le président de la Commission européenne. Dans une interview distincte accordée à l'édition allemande du Financial Times, le Financial Times Deutschland, et publiée aussi mercredi, M. Barroso demande à Washington "de réduire de manière significative ses subventions internes à l'agriculture" pour espérer un accord.

Les négociations en cours à l'Organisation mondial du commerce sur la libéralisation des échanges mondiaux, appelées cycle de Doha car elles ont été lancées dans la capitale du Qatar fin 2001, sont actuellement dans l'impasse. Une réunion décisive des principaux ministres du commerce concernés doit se tenir en fin de semaine prochaine à Genève. Les discussions achoppent en particulier sur la question agricole. Les Européens et nombre de pays émergents réclament aux Etats-Unis une réduction des subventions qu'ils versent à leurs agriculteurs. L'Union européenne est aussi sous pression pour abaisser ses droits de douanes agricoles. Enfin, les pays riches demandent en retour aux pays en développement qu'ils limitent les obstacles aux échanges de biens industriels et de service. Les dernières déclarations de l'administration américaine n'augurent pas d'une avancée rapide. Le président George W. Bush a ainsi fait savoir qu'il attendait des gestes de la part de ses partenaires européens et des pays en développement, pour boucler avec succès le dossier agricole des négociations de l'OMC, a indiqué mardi son entourage avant le sommet UE-USA à Vienne.

(photo: belga)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés