Opération israélienne héliportée dans l'est du Liban

L'armée israélienne a mené samedi à l'aube une opération héliportée près de Baalbeck, dans l'est du Liban, appuyée par des bombardements, qui a été repoussée par le Hezbollah chiite, a annoncé un porte-parole militaire libanais.

(afp) Cette opération, si elle était confirmée, constituerait la première violation grave de la trêve observée depuis le 14 août entre Israël et les combattants chiites du Hezbollah, après un mois de guerre. Interrogé par l'AFP, un porte-parole de l'armée israélienne a déclaré ne pas être en mesure de démentir ou confirmer immédiatement cette information. Deux hélicoptères israéliens "ont largué samedi à l'aube à Afqa, sur les hauteurs du Mont-Liban, deux véhicules de type Hummer qui se sont dirigés vers le village de Boudaï, à 15 km à l'ouest de Baalbeck", a indiqué ce porte-parole sous le couvert de l'anonymat. Les soldats israéliens ont attaqué l'école de cette localité, un fief du Hezbollah, appuyés par des tirs d'hélicoptères israéliens, alors que les avions, qui survolaient le secteur, bombardaient des positions de la milice chiite. Selon le porte-parole, des affrontements ont opposé les soldats israéliens aux combattants du Hezbollah. Il a ajouté que deux hélicoptères israéliens sont ensuite venus recupérer les deux Hummer.

(photo: belga)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés