Pas d'indication de Belges sur la liste Liechtenstein (Reynders)

(belga) - "Nous ne savons pas à ce stade si des Belges apparaissent sur la liste dont il est question", a indiqué jeudi au Sénat le ministre des Finances Didier Reynders à propos des informations recueillies par le fisc allemand relatives à une fraude fiscale au Liechtenstein.

Le quotidien De Standaard avait indiqué jeudi qu'il y avait probablement des Belges sur la liste "Liechtenstein".

Selon le ministre, interrogé par le Standaard, le patron de l'Inspection spéciale des Impôts (ISI), Frank Philipsen, aurait simplement déclaré être très intéressé par toute construction frauduleuse qui pourrait lui être rapportée.

Le ministre des Finances a ajouté qu'il convenait d'attendre une initiative qui verrait le fisc allemand fournir spontanément des informations à l'administration belge des impôts.

Si l'ISI reçoit préalablement une information selon laquelle des contribuables belges seraient mêlés au circuit frauduleux mis au jour, elle enverra à l'Allemagne une requête en renseignements, a encore indiqué M. Reynders, précisant qu'il allait demander à son homologue, lors de l'Ecofin du mois de mars, qu'il renforce l'échange d'informations entre l'Allemagne et d'autres pays à propos de ce dossier.

Didier Reynders était interrogé au Sénat par le parlementaire Geert Lambert (Spirit)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés