RDC: le vice-président Bemba mène largement à Kinshasa (partiels)

Le chef de l'Etat sortant de République démocratique du Congo (RDC), Joseph Kabila, n'arrive qu'en troisième position à Kinshasa dans la course à la présidence selon des résultats partiels de l'élection présidentielle du 30 juillet publiés jeudi par la Commission électorale indépendante (CEI).

(belga) Il n'obtient, dans un des quatre districts de la ville-province de Kinshasa, que 14% des voix, loin derrière son principal rival, le vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, qui rafle la moitié des suffrages exprimés dans ce district de "Kinshasa 3".

M. Kabila est aussi devancé par le vieil opposant Antoine Gizenga, ancien bras droit du premier chef de gouvernement du Congo indépendant Patrice Lumumba, qui obtient 21% des voix, selon ces chiffres publiés sur le site internet de la CEI, les premiers disponibles pour la capitale congolaise.

Ce succès - attendu - de M. Bemba est de nature à remettre en cause l'avance dont disposait jusqu'à présent le président sortant.

Selon les chiffres de la CEI arrêtés à mercredi, M. Kabila recueillait 51,9% des suffrages exprimés, loin devant M. Bemba, qui arrivait en deuxième position avec 15,1% des suffrages.

Ces résultats portaient sur 11.989.208 des électeurs inscrits sur un total de quelque 25 millions, soit 48% des inscrits.

Ceux pour Kinshasa 3 portent sur 445.497 votants (sur 635.504 inscrits), soit un taux de participation de 70,1%, précise la CEI. 16.165 bulletins étaient blancs ou nuls.

(photo: belga)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés