RDC: un bureau de vote incendié à Mbuji-Mayi, fief de l'opposition

Un bureau de vote a été incendié dimanche à Mbuji-Mayi, fief de l'opposition dans le centre de la République démocratique du Congo, a-t-on appris auprès de l'Onu et de la Commission électorale indépendante (CEI).

(afp) "Le bureau a été incendié avec tous les kits électoraux", a dit à l'AFP Hubert Tissuaka, coordonnateur de la CEI au Kasaï oriental, dont Mbuji-Mayi est la capitale.

Ce bureau de vote de la commune de Diulu, centre administratif généralement calme, a été incendié en fin de matinée par des manifestants hostiles à la tenue des scrutins présidentiel et législatifs, selon des témoins interrogés par l'AFP.

Ces jeunes manifestants entendaient, selon ces témoins, répondre à l'appel au boycottage des scrutins lancé la veille à Mbuji-Mayi par l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS - opposition) qui avait appelé les électeurs à "rester à la maison" pour ne pas cautionner des élections jugées "truquées" en faveur du président sortant Joseph Kabila.

Par ailleurs, un cocktail Molotov a été lancé vers 12H00 GMT dans un bureau de vote du quartier populaire de Muya (nord-est), sans faire de blessés, a déclaré à l'AFP Moulanga Kabongo, la présidente du centre où se trouve ce bureau.

Le cocktail Molotov a été lancé par une fenêtre du bâtiment, une école, et n'a atteint personne. Le feu a été rapidement éteint par un policier, a-t-elle ajouté, tout en déplorant que la sécurité n'ait pas été renforcée autour de son centre, seulement gardé par trois policiers.

Samedi, près de cette école, des manifestants avaient brûlé un camion qui transportait 134 kits électoraux - contenant fiches de pointage, listes électorales, encre, isoloirs, urnes et stylos - destinés à une soixantaine de bureaux de la commune de Muya (nord-est).

M. Tissuaka a précisé que des kits électoraux étaient en cours de livraison par vol spécial de la CEI pour les bureaux de Mbuji-Mayi.

Peu avant 12H00 GMT, un journaliste de l'AFP a vu à l'aéroport de la ville qu'une importante cargaison de kits de la CEI était en cours de déchargement.

En dehors de cet incident, les votes se dérouleraient calmement dans le reste du pays

(photo: belga)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés