Rome se prépare à la hâte pour accueillir la conférence sur le Liban

Rome se préparait lundi à la hâte pour la conférence internationale sur le Liban de mercredi avec la participation, entre autres, du secrétaire général de l'ONU Kofi Annan et de la secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice.

(afp) Cette réunion des ministres et hauts responsables de 18 pays ou organisations internationales a été décidée vendredi dernier pour faire face à la situation au Liban, à l'issue d'une tournée de Mme Rice dans la région. Cette conférence ministérielle du "groupe de contact" sur le Liban élargi a plusieurs autres pays devrait réunir environ 200-250 personnes qui se rassembleront à la Farnesina, le siège du ministère italien des Affaires étrangères.

"Il y aura 18 pays ou organisation internationales présents. Les travaux débuteront à 10H00 (08H00 GMT) et s'achèveront peu avant 13H00 (11H00 GMT). Ils seront suivis d'une conférence de presse finale puis d'un bref déjeuner de travail", a indiqué le ministère à l'AFP. Les premières délégations, dont celles de M. Annan et de Mme Rice, sont attendues dès mardi après-midi dans la capitale italienne. La secrétaire d'Etat américaine sera accueillie à Rome dans la résidence de l'ambassadeur américain ou un piano a été installé "pour qu'elle puisse se détendre en jouant, si elle a un moment de libre", écrit le quotidien romain Il Messaggero, citant des sources de sécurité de l'ambassade.

"Un nombre important de membres de la sécurité seront déployés pendant la conférence car c'est un très grand événement et Rome veut donner une fois de plus la preuve de son efficacité", a assuré lundi le préfet de la capitale italienne, Achille Sera, à l'issue d'une réunion préparatoire de la conférence. Le responsable n'a pas souhaité indiquer le nombre de personnes mobilisées pour l'évènement mais selon Il Messaggero au moins 500 agents de la circulation et 3.000 hommes des forces de l'ordre seront déployés mercredi.

37390748

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés