Royal veut rassembler pour "réformer la France sans la brutaliser"

(afp) La candidate socialiste Ségolène Royal a appelé dimanche au rassemblement de ceux "qui se reconnaissent" dans son programme pour "réformer la France sans la brutaliser" au second tour de la présidentielle française.

Ségolène Royal a appelé "au rassemblement de toutes celles et ceux qui se reconnaissent dans les valeurs du Pacte présidentiel", son programme électoral, "et qui pensent qu'on peut réformer la France sans la brutaliser", une critique implicite à l'égard de son rival de droite Nicolas Sarkozy qu'elle affrontera lors du second tour le 6 mai.

"Je continue à faire le pari de l'intelligence des Français et je refuse de cultiver les peurs", a-t-elle ajouté depuis son fief de Melle (ouest), acclamés par ses partisans aux cris de "Ségolène président".

A destination des électeurs du centriste François Bayrou, dont elle a absolument besoin pour battre Nicolas Sarkozy, Royal a assuré qu'elle sera "la présidente garant d'un Etat impartial", "otage d'aucun clan, d'aucun groupe de pression, d'aucune puissance financière".

Ce message de transparence et d'indépendance a été porté par Bayrou (UDF), crédité de 18,3% à 18,8% de voix, lors de sa campagne.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect