SABMiller exclut une OPA sur Scottish and Newcastle

Le numéro deux du marché brassicole mondial annonce une hausse de 10% de ses ventes de bière, grâce à une forte croissance en Amérique du Sud, en Asie et en Europe de l'Est.

(l'echo/afp) - SABMiller a écarté jeudi l'idée de lancer une OPA sur son concurrent Scottish & Newcastle, en présentant ses chiffres de production pour l'exercice achevé fin mars.

"Il y a beaucoup de spéculations sur le marché et il semble bien qu'il s'agisse de vieilles rumeurs refaisant surface", a déclaré le directeur financier de SABMiller, Malcolm Wyman, lors d'une conférence de presse, ajoutant qu'il jugeait le marché de la bière en Europe de l'ouest, où opère principalement Scottish & Newcastle, "particulièrement peu attirant".

Ces propos faisaient reculer l'action Scottish & Newcastle à la Bourse de Londres: elle cédait ainsi 3,09% à 580 pence à 09H25 GMT. SABMiller avançait au contraire de 1,59% à 1.136,77 pence.

SABMiller a, par ailleurs, annoncé une hausse de 10% de ses ventes de bière à périmètre d'activité comparable sur l'exercice achevé fin mars, grâce à une forte croissance en Amérique du Sud, en Asie et en Europe de l'Est.

Ses ventes ont augmenté de 11% en Europe, avec une forte croissance en Pologne, en Russie et en Roumanie, et de 27% en Afrique et en Asie.

Propriétaire des marques Pilsner Urquell et Nastro Azzurro, SABMiller est le numéro deux mondial du secteur bière en termes de volumes produits, derrière le belgo-brésilien InBev et devant l'américain Anheuser-Busch, depuis son acquisition du colombien Bavaria l'an dernier. Sa stratégie de croissance est axée sur les pays émergents en Amérique du Sud et en Asie.

Scottish & Newcastle distribue, quant à lui, les marques Kronenbourg, 1664, Foster's et Baltika.

(c) L'Echo (tel: +32 2 423 17 67; fax: 32 2 4231610; mail: cnd@mediafin.be)

Photo Belga

Publicité
Publicité

Echo Connect