Sarkozy: les Français veulent un débat entre "deux projets de société"

(afp) Les Français se sont exprimés avec "clarté" pour un "débat d'idées" entre "deux projets de société", a déclaré le candidat de droite Nicolas Sarkozy, arrivé dimanche en tête du premier tour de l'élection présidentielle devant la socialiste Ségolène Royal.

Dans sa première déclaration de la soirée, devant ses partisans réunis à Paris, Nicolas Sarkozy a déclaré vouloir "rassembler le peuple français autour d'un nouveau rêve français", se posant également en protecteur des plus "vulnérables" et des "accidentés de la vie".

"En me plaçant en tête et en plaçant Mme Royal en deuxième position, (les Français) ont marqué clairement leur souhait d'aller au bout du débat entre deux idées de la nation, deux projets de société, deux systèmes de valeurs, deux conceptions de la politique", a-t-il affirmé.

"Je veux dire à Mme Royal que je la respecte, que je respecte ses convictions et que je souhaite que le débat de second tour soit véritablement un débat d'idées", a-t-il dit.

"Tout au long de la campagne, j'ai souhaité m'adresser à tous les Français bien au-delà des partis", a-t-il ajouté. "Je veux dire à tous les Français que je veux les protéger".

"Je veux dire à tous les Français qui ont peur de l'avenir, qui se sentent fragiles, vulnérables, qui trouvent la vie de plus en plus lourde, je veux dire à tous ces Français que je veux les protéger", a déclaré Sarkozy.

Il a ajouté vouloir les protéger "contre la violence, contre la délinquance mais aussi contre la concurrence déloyale, contre les délocalisations, contre la dégradation de leurs conditions de travail, contre l'exclusion".

"Au fond, je ne souhaite qu'une chose: rassembler le peuple français autour d'un nouveau rêve français", a-t-il poursuivi.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect