Traité de Lisbonne: l'UE accepte la dérogation demandée par les Tchèques

Le très eurosceptique chef de l'Etat tchèque demandait que son pays bénéficie d'une dérogation à la Charte européenne des droits fondamentaux, afin d'empêcher que les Allemands des Sudètes expulsés en 1945 puissent obtenir réparation.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés