Publicité

Un candidat qui "flirte avec le populisme", selon El Pais

Nicolas Sarkozy, désigné dimanche candidat de l'UMP (droite, au pouvoir en France) aux prochaines présidentielles, est un homme politique qui "flirte souvent avec le populisme", selon le quotidien espagnol El Pais.

(afp) "Avec ses phrases emportées, presque épiques, avec son idolâtrie pour l'efficacité, qui flirte si souvent avec le populisme, Sarkozy ne propose pas aux Français un voyage vers l'inconnu, mais un retour à la pureté des idéaux", selon El Pais, quotidien proche du gouvernement socialiste, qui consacre dimanche plusieurs pages au candidat de l'UMP.

"Nicolas Sarkozy cultive avec une minutieuse persévérance l'image d'un homme politique dont l'unique et obsessionnelle ambition est de restaurer les valeurs de la République", ajoute le quotidien.

Il propose par ailleurs "un produit idéologique peu fréquent" en France en inaugurant l'ère "d'appeler les choses par leur nom; le temps du sans complexe", estime le journal.

Le candidat de l'UMP "a donné jusqu'à présent l'impression d'appartenir à une espèce d'hommes politiques singulière mais fréquente. Capables d'avancer à force d'ambition et de volonté, ils semblent génétiquement insensibles à la rancoeur et à la crispation que peuvent leur imposer l'ordre et le pouvoir", conclut El Pais.

M. Sarkozy a été élu dimanche candidat de l'UMP à la présidentielle du printemps avec 98,1 pc des suffrages lors d'un vote interne des militants.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés