Publicité

Un journaliste belge agressé par les autorités chinoises

©EPA POOL

Tom Van de Weghe tournait un reportage sur le sida en Chine. Il agressé, molesté et volé jeudi par les autorités locales de la province du Henan.

(Belga) - Le journaliste Tom Van de Weghe, correspondant pour la VRT en Chine, a été, avec son équipe, agressé, molesté et volé jeudi par les autorités locales de la province du Henan, dans le centre de la Chine, peut-on lire vendredi sur le site internet de la chaîne publique.

Tom Van de Weghe tournait un reportage sur le sida en Chine. Jeudi, il devait s'entretenir avec plusieurs ONG qui s'occupent de patients atteints du sida.

La police et les autorités locales ont été vraisemblablement mises au courant de ces entretiens et ont interdit aux collaborateurs des organisations de parler avec le journaliste et son équipe.

Toute la journée, Tom Van de Weghe et son équipe ont été suivis. Ils étaient en route pour un autre village lorsqu'ils ont été priés de se ranger sur le côté de la route par une dizaine d'hommes. Ceux-ci ont exigé qu'on leur remette la cassette de l'interview.

L'équipe a à nouveau été arrêtée alors qu'elle se rendait à l'aéroport. Les collaborateurs de la VRT ont reçu des coups et ont dû encore donner des cassettes. Les assaillants leur ont également dérobé de l'argent, des micros et des batteries.

Tom Van de Weghe se trouve actuellement à Pékin.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés