Un nouveau programme pour la Nasa

Le président américain Barack Obama dévoilera ce jeudi un nouveau programme spatial pour compenser l'arrêt des vols des navettes à la fin de cette année. Il prévoit un budget de six milliards de dollars supplémentaires sur cinq ans.

(AFP) - La Maison Blanche a posté mardi soir sur son site internet les grandes lignes de la nouvelle vision spatiale plus ambitieuse que le président Barack Obama va présenter jeudi dont le but ultime est d'envoyer des Américains sur Mars.


Le président répond ainsi aux vives critiques du Congrès et au sein même de la Nasa, suscitées par l'annonce surprise en février de sa décision d'annuler le programme Constellation de retour des Américains sur la Lune vers 2020 et au-delà de vols habités sur Mars, sans offrir d'alternative claire.


Il se rendra au Centre spatial Kennedy près de Cap Canaveral (Floride, sud-est) pour présenter sa nouvelle vision de l'exploration spatiale habitée.


Selon la fiche de trois pages publiée sur le site de la présidence, qui confirment des informations de presse parues plus tôt mardi citant un responsable anonyme de la Maison Blanche, Barack Obama va proposer de consacrer six milliards de dollars de plus dans le budget de la Nasa sur cinq ans pour financer cette "vaste stratégie de vols spatiaux habités" et créer 2.500 nouveaux emplois en Floride d'ici 2012.


La fin du programme des navettes en 2010 va entraîner 9.000 pertes d'emplois au Centre Spatial Kennedy soit près de 60% des effectifs actuels. M. Obama va aussi restructurer le programme Constellation pour que la Nasa puisse développer une nouvelle capsule Orion, plus petite que celle initialement prévue. Elle sera lancée par des fusées commerciales vers la Station spatiale internationale où elle sera amarrée pour servir de véhicule de secours en cas d'urgence.


"Le président va détailler les objectifs et stratégies de cette nouvelle vision pour la Nasa, y compris des destinations dans l'espace correspondant aux capacités (technologiques) grandissantes (...) jusqu'à ce que nous puissions atteindre Mars", précise la Maison Blanche.
Dans ce cadre, le président va proposer de commencer à travailler au développement d'un nouveau lanceur lourd avec une décision dès 2015 pour en arrêter le concept, plus tôt qu'avec Constellation. Ce lanceur sera destiné aux missions habitées au-delà de l'orbite terrestre comme l'orbite lunaire, des astéroïdes et Mars.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés