Un poste de l'Onu bombardé au Liban: 4 observateurs tués

Quatre observateurs des Nations unies ont été tués mardi soir dans le bombardement aérien israélien de leur poste à Khiam, au Liban sud, a-t-on appris auprès de services de sécurité libanais.

(afp) "Les quatre observateurs qui se trouvaient dans le poste de Khiam ont été tués", a indiqué une source des services de sécurité libanais. Selon cette source, il s'agit d'un Autrichien, un Canadien, un Finlandais et un Chinois.

A New York, l'ambassadeur américain à l'Onu John Bolton a confirmé que quatre observateurs de l'Onu avaient été tués dans une attaque israélienne. Le corps d'au moins deux d'entre eux ont pu être dégagés des décombres du poste détruit, une maison de deux étages avec un abri, a ajouté la source des services de sécurité libanais, sous couvert de l'anonymat.

"Un bombardement aérien a touché de plein fouet mardi, en fin d'après-midi, une position des observateurs des Nations unies à Khiam, faisant des victimes", a indiqué à l'AFP le porte-parole de la Force intérimaire des Nations unies au Liban (Finul), Milos Strugar. "Il y a eu, autour de ce poste, quatorze autres bombardements israéliens et ils se poursuivaient durant l'opération de secours", a indiqué M. Strugar. Dimanche, un observateur avait été grièvement blessé au Liban sud par des tirs du Hezbollah, lors des affrontements qui opposaient à Maroun al-Ras les combattants du parti chiite avec les troupes israéliennes qui ont pris, dimanche, le contrôle de ce village stratégique.

(photo: belga)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés