Publicité
Publicité

Violences en marge d'un meeting électoral à Kinshasa

Quatre personnes dont trois policiers ont été tuées jeudi et une vingtaine blessées en marge d'un meeting électoral à Kinshasa, a-t-on appris vendredi auprès du porte-parole de la police congolaise, le colonel Dominique Manganja.