Washington envisage de déployer des missiles d'interception au Japon

Les Etats-Unis envisagent de déployer des missiles d'interception sol-air Patriot dans le sud du Japon, au moment où la Corée du Nord est soupçonnée de préparer un test de missile balistique de longue portée, a-t-on appris lundi auprès du ministère de la Défense nippon.

(AFP) Il s'agirait du premier déploiement de missiles sol-air "Patriot Advanced Capability 3" (PAC-3) par l'armée américaine au Japon. Selon le quotidien japonais Yomiuri, citant des sources gouvernementales anonymes, des responsables américains et japonais se sont rencontrés le 17 juin dernier à Hawaï (Etats-Unis) pour étudier le projet d'installer trois à quatre missiles Patriot dans les bases militaires de l'île d'Okinawa (sud). 500 à 600 soldats américains seraient également déployés pour accompagner l'installation de ces missiles PAC-3 d'ici la fin de l'année, ajoute le Yomiuri. Le ministère japonais de la Défense a confirmé que des "discussions" étaient "en cours" entre les deux pays au sujet du déploiement des missiles d'interception, mais que les détails n'avaient "pas encore été finalisés". Le PAC-3 est un missile sol-air téléguidé de l'armée américaine capable d'intercepter les missiles, notamment le "Rodong" nord-coréen, d'une portée d'environ 1.300 kilomètres Il y a huit ans, la Corée du Nord avait déclenché une crise internationale en tirant un missile à longue portée "Taepodong-1" (pouvant parcourir jusqu'à 2.000 kilomètres), qui avait survolé le Japon avant de s'abîmer dans l'océan Pacifique.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés