Les marchés européens boostés par des indicateurs US

La publication de deux indicateurs économiques américains nettement supérieurs aux attentes a sauvé la séance de ce mardi sur les Bourses européennes. La plupart d'entre elles sont parvenues à effacer leurs pertes pour clôturer en territoire positif. Le Bel 20 a fini en hausse de 0,51%.

Bruxelles (L'Echo) -La publication de deux indicateurs économiques américains nettement supérieurs aux attentes a sauvé la séance de ce mardi sur les Bourses européennes. L’activité manufacturière aux Etats-Unis a poursuivi sa progression en mai, pour le dixième mois d’affilée, et les dépenses de construction ont enregistré contre toute attente en avril leur plus forte progression mensuelle depuis près de dix ans. Ces indicateurs ont permis à la plupart des Bourses européennes d’effacer leurs pertes et de terminer la séance en territoire positif. L’indice paneuropéen DJ Stoxx 600 a gagné 0,15% à 245,34 points, après avoir perdu plus de 2% en matinée.

A Amsterdam, l’AEX a gagné 0,16%, à Francfort le DAX a progressé de 0,28%. Par contre le CAC 40 a cédé 0,13% à Paris. A Londres, le Footsie a cédé 0,48%, plombé par la chute de plus de 13% de BP. La Bourse de Londres fermée lundi a réagi avec retard à l’échec du colmatage du puits de pétrole à l’origine de la marée noire dans le Golfe du Mexique. En six semaines, la capitalisation boursière du géant pétrolier a fondu de plus de 52 milliards d’euros.

La séance avait très mal commencé sur les Bourses européennes après la publication d’une série de statistiques décevantes, jetant une ombre sur la vigueur de la reprise économique. L’activité dans le secteur manufacturier de la zone euro a ralenti en mai après la forte accélération enregistrée en avril. La Chine a elle aussi montré des signes de ralentissement dans le secteur manufacturier. Mauvaise nouvelle supplémentaire, le taux de chômage dans la zone euro a légèrement augmenté en avril, à 10,1% contre 10% le mois précédent, son plus haut niveau historique, a annoncé l'office européen des statistiques Eurostat. Au total 15,86 millions de personnes étaient sans emploi en avril dans la zone euro.

Les nouvelles ont lourdement pesé en matinée sur les secteurs cycliques qui ont toutefois nettement réduit leurs pertes dans l’après-midi grâce aux bonnes statistiques américaines. Les producteurs de matières premières er les constructeurs automobiles ont limité leur recul à seulement 0,5% après avoir chuté de plus de 2%. Plombé par BP, le secteur pétrolier (-2,2%) n’est pas parvenu à réduire davantage ses pertes.

La chute des banques européennes avait aussi plombé la tendance en matinée. La Banque centrale européenne évalue à 195 milliards d’euros les dépréciations supplémentaires que les banques risquent de devoir inscrire dans leurs comptes d’ici la fin 2011. Cette perspective a ravivé les craintes des répercussions de la crise de la dette dans la zone euro sur les banques et a affaibli l’euro qui est tombé à un plus bas de quatre ans face au dollar à 1,2112 avant de remonter pour pointer à dollar à 1,2265 dollar à la clôture des Bourses européennes. Le regain de l’aversion au risque et des tensions au Moyen-Orient ont en outre stimulé les achats de dollar, en tant que valeur-refuge.

Bourse de Bruxelles

La Bourse de Bruxelles est elle aussi parvenue à inverser la tendance en fin d’après-midi. Le Bel 20 a terminé la séance sur une hausse de 0,51% à 2466 points. Treize valeurs de l’indice bruxellois ont fini en hausse, contre six à la baisse et un statu quo.

La hausse de l’indice bruxellois a été freinée par la chute des bancaires KBC (-1,30% à 31,47 euros) et Dexia (-1,24% à 3,34 euros), pénalisées par les risques de lourdes dépréciations supplémentaires évoquées par la Banque centrale européenne suite à la détérioration des finances publiques dans la zone euro. Umicore (-0,20% à 24,63 euros) a subi la baisse des producteurs de matières premières.

Avec une hausse de 3,14% à 66,43 euros, Delhaize a signé la plus forte hausse de l’indice Bel 20. KBC Securities a relevé son objectif de cours de 66 à 70 euros. La recommandation a été maintenue à "accumuler". Le courtier a revu à la hausse ses prévisions de bénéfices pour 2010, 2011 et 2012 et s’attend à une amélioration des ventes dans les prochains trimestres. KBC Securities souligne aussi la sous-valorisation de 17 à 20% du titre du groupe de distribution par rapport à ses concurrents européens.

Telenet (+1,98% à 21,62 euros ), Befimmo (+1,31% à 58,20 euros) et Colruyt (+1,16% à 187,35 euros) se sont aussi illustrés hier. UCB a gagné 0,82% à 27,11 euros en dépit de la réduction de l’objectif  de cours de Bank of America Merrill Lynch de 38 à 34 euros.

La baisse de l’objectif de cours de Belgacom de 27,7 à 26,6 euros par la même banque n’a pas eu davantage d’impact sur le titre de l’opérateur télécom qui a fini en hausse de 0,24% à 25,06 euros. Le consortium Belgacom-EADS a remporté un contrat de 14 millions pour Astrid, le réseau de radiocommunications notamment utilisé par les services de secours et de sécurité. Ce contrat porte sur une durée de 5 ans avec une option de prolongation vers 8 ans, et sur un montant annuel d'environ 14 millions d'euros.

Dans le même secteur, Mobistar (inchangé à 40,81 euros) n’a pas profité du relèvement de son objectif de cours de 37,5 à 38,2 euros par Bank of America Merrill Lynch.

Hors indice Tessenderlo a cédé 1,67% à 23 euros . Pour la première fois, les actionnaires du groupe chimique pourront obtenir le versement de leur dividende au titre de 2009 en cash ou en actions, a annoncé hier Tessenderlo lors de son assemblée générale. Tessenderlo paiera 1,33 euro brut par action ou en actions nouvelles à 20 euros l’action. Les actionnaires pourront aussi opter pour une combinaison des deux formules. Tessenderlo espère ainsi épargner des liquidités.

EVS a accusé un net repli de 3,53% à 35,85 euros. Le titre du groupe technologique liégeois spécialisé dans les solutions de pointe pour le secteur audiovisuel cotait hier sans son dividende brut de  1,48 euro.

 (c) L'Echo

 

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés