Publicité
Publicité

Mots guerriers et silences coupables

Les autorités ont réagi de façon musclée à l’avertissement de Christine Lagarde sur la santé des banques. La crise est-elle bien gérée?