Publicité
Publicité

Séance mitigée sur le Vieux Continent

©Bloomberg

Les marchés sont restés dans l'indécision ce vendredi. L'ouverture en baisse de Wall Street a laissé la majorité des indices européens dans le rouge alors qu'ils avaient dans un premier temps profité des déclarations de la Chine, rassurant sur ses intentions d'investissements en euro.

Bruxelles (L’Echo) – Les marchés européens ont évolué autour de l'équilibre ce vendredi tout au long de la journée, oscillant plusieurs fois entre le vert et le rouge. Les principales places de l'Union, exeption faite de Francfort, ont finalement clôturé dans le rouge. Paris perd 0,29%, Amsterdam 0,216% et Londres 0,13%. Francfort, pour sa part, a gagné 0,15%.

Le marché a dans un premier temps encore profité des déclarations de la Chine, qui a démenti jeudi une possible remise en cause de sa politique d'investissement dans la zone euro, ce qui a satisfait les marchés boursiers et l'euro. Le pétrole s'en est aussi sorti ragaillardi: le cours du baril a affiché un plus haut de deux semaines avant de reculer légèrement.

D'un autre côté, après deux belles journées de hausse et dans le contexte actuel de haute volatilité, de nombreux investisseurs ont préféré prendre leurs bénéfices.

La tendance baissière de Wall Street aura eu finalement raison des faibles avancées européennes. Vers 18h, le Dow Jones lâchait 0,56% et le Nasdaq 0,75%.

Au niveau paneuropéen, le DJ Stoxx 600 a décroché de 0,32%. Les secteurs de la santé (+0,72%) et de la vente au détail (+0,69%) progressaient le plus tandis que l'énergie (-1,8%), les services financiers (-1,27%) et les ressources naturelles (-1,17%) ont connu les plus fortes baisses sectorielles.

En Belgique, le Bel 20 a perdu 0,37%. Ageas a perdu 2,01% au lendemain d'une envolée de 13%. Dexia a laché 2,15% et était en tête des reculs. AvH, qui cote sans son dividende brut de 1,44 euro brut, a reculé de 1,77%

Hors indice, RealDolmen, qui publiait ce matin ses résultats annuels, a pris 3,54% après avoir plongé de plus de 7% à l'ouverture.


A L'AGENDA

USA

  • L'activité économique dans la région de Chicago a ralenti en mai, selon l'indice des directeurs d'achats de l'association professionnelle ISM publié vendredi. L'indice ISM-Chicago, qui avait atteint en avril son plus haut niveau en cinq ans à 63,8, a reculé de 4,1 points pour retomber à 59,7 en mai.
  • L'indice de confiance des consommateurs américains établi par l'Université du Michigan a été revu vendredi en légère hausse pour le mois de mai, à 73,6. Cette révision a pris le contre-pied des prévisions des analystes, qui tablaient sur 73,2, soit une légère baisse par rapport à une première estimation de 73,3 deux semaines auparavant. L'indice a ainsi retrouvé son niveau de février et de mars (73,6 également), après être descendu à 72,2 en avril.

BELGIQUE

  • L'in­fla­tion a conti­nué à ac­cé­lé­rer en Bel­gique en mai, à son plus haut ni­veau de­puis plus d'un an, à 2,27% com­pa­ré au même mois de l'année pré­cé­dente, selon des don­nées pu­bliées ce ven­dre­di par le mi­nis­tère de l'Eco­no­mie.

VALEURS A SUIVRE

  • GDF Suez : le Figaro rapporte que les prix du gaz pourraient augmenter de 4 à 5% à partir du 1er juillet.

 

  • Nyrstar : le CEO Roland Junck a acheté le 21 mai dernier 50.000 actions Nyrstar, pour un montant de 380.195 euros.

 

  • Arseus a racheté 49.166 actions propres entre le 19 et le 27 mai, pour un total de 425.552 euros. 

 

  • RealDolmen a enregistré un bé­né­fice de 1,1 mil­lion d'euros pour l'exer­cice clôturé en mars dernier, en chute de 93,9% par rap­port à l'exer­cice pré­cé­dent. Le chiffre d'af­faires est ressorti à 237,5 mil­lions d'euros, en baisse de 10,6%.

 

  • CMB : Marc Saverys, CEO, a acheté pour 1,5 million d'euros d'actions de la compagnie maritime.

 

  • Assemblées générales de Floridienne, Keyware, OncoMethylome, Punch Telematix.

 

  • Warehouses Estates Belgium publie ses résultats annuels 2009/2010 à 16h30.

 

  • Retail Estate publie ses résultats annuels 2009/2010 à 17h45.

  • RealDolmen : Dans une année dif­fi­cile pour l'éco­no­mie en gé­né­ral et le sec­teur des ser­vices TIC en par­ti­cu­lier, Real­Dol­men fait va­loir un ex­cellent 4e tri­mestre, qui a li­mi­té la baisse des re­ve­nus à 6% au se­cond se­mestre. Pour l'exer­cice, le groupe fait état d'un bé­né­fice de 1,1 mil­lion d'euros. Il pré­voit 200 em­bauches en 2010.

 

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés