Wall Street déçue par les résultats d'entreprises

Les Bourses européennes ont fini dans le rouge après la publication de mauvais indicateurs en Chine et aux Etats-Unis.

L’indice pan-européen DJ Stoxx 600 a cédé 1% sur la séance boursière. Londres a reculé de 0,82%, Paris de 1,02%, Amsterdam de 0,87% et Francfort de 0,92%.

Sur le front des valeurs, Pearson a lâché 8,24% après un avertissement sur ses résultats.  Nokia a chuté de 10,66% après l’annonce de comptes trimestriels jugés décevants par les investisseurs.

La Bourse de Bruxelles, par contre, a limité ses pertes hier, avec un recul contenu à 0,01% à 2.951,95 points grâce à la bonne tenue de Delhaize dont les chiffres préliminaires pour l’année 2013 ont enthousiasmé les investisseurs. L’action du distributeur a bondi de 7,2%, à 48,98 euros.

Au rayon des replis, AB InBev, qui a emprunté 5,25 milliards de dollars pour financer le rachat du Sud-Coréen Oriental Brewery, a cédé 1,75% à 75,17 euros. Séance morose également pour l’action CFE, pénalisée par un avertissement sur résultats : l’action a chuté de près de 5% en cours de séance, pour finalement son recul à 0,56% à 65,70 euros à la clôture.

Wall Street

Wall Street a viré résolument dans le rouge ce jeudi, après une salve de résultats qu’elle a jugé décevants, et qui ont coupé l’appétit des acheteurs. Dans un marché dominé par les vendeurs, le Dow Jones a cédé 1,07% pour clôturer à 16.197,35 points, et le Nasdaq a reculé de 0,57% pour terminer à 4.218,88 points, tandis que l’indice élargi S&P 500 abandonnait 0,89% pour terminer la séance à 1.828,46 points.

Le titre Noble a accusé la plus forte baisse du S&P 500, avec un recul de 8,61%, après que le spécialiste du forage en haute mer a dit que l'utilisation des plate-formes allait vraisemblablement baisser cette année.

A contre tendance, on trouve McDonald’s, qui a pris 0,46%, et surtout le groupe de vidéo en ligne Netflix, dont le cours a bondi de 16,5% après avoir publié des résultats supérieurs aux attentes et une augmentation de 2,3 millions de ses abonnés aux Etats-Unis.

Par ailleurs, un avis de la SEC empêchant les filiales chinoises des grands groupes d’audit de vérifier les comptes des entreprises cotées sur les marchés boursiers américains a fait plonger les titres concernés.

Agenda du 24 janvier

Davos: forum économique mondial (jusqu'au 25)

Grande-Bretagne: revue de Moody's

Allemagne: revue de Fitch

Belgique: indice de confiance des consommateurs

 

Entreprises

Etats-Unis

- Procter & Gamble: résultats trimestriels (avant Bourse)

- Honeywell: résultats trimestriels, avant Bourse

- Kimberley Clark: résultats pour le deuxième trimestre 2013/2014 avant Bourse

Valeurs à suivre ce vendredi

CMB. Le groupe de transport maritime a vu son bénéfice consolidé fondre en 2013 : il n’atteint plus que 49,4 millions de dollars, contre près de 134 millions un an plus tôt. C’est Bocimar, la filiale de CMB active dans le transport de vrac sec qui explique la plus grande partie de ce recul. Les résultats de Bocimar pour le dernier trimestre de 2013 se tiennent toutefois très bien : ils atteignent 7,2 millions de dollars.

Quest for Growth. La pricaf, qui profite d'une année boursière clémente, termine son exercice 2013 sur une valeur nette d’inventaire en hausse de 17% à 10,87 euros par action. Le résultat net ressort à 18,5 millions euros contre 15,7 millions un an auparavant. La pricaf propose la distribution d'un dividende de 1,15 euro.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés