AB InBev et GDF Suez ont bridé le Bel 20

Malgré un compartiment financier en bonne forme, le Bel 20 a cédé 0,23% à 2.274,24 points ce vendredi, freiné d'abord par AB Inbev, puis par GDF Suez. Dans l'après-midi, la publication de mauvaises statistiques US, et par la suite l'ouverture en forte baisse de Wall Street, n'ont pas arrangé les choses. Triste fin de semaine.

  • La baisse des prix à la consommation dans la zone euro a été encore plus forte que prévu, atteignant un niveau record de -0,7% sur un an. Après le pic historique de 4% enregistré il y a un an, en juillet 2008, l'inflation n'a cessé de ralentir dans la zone euro, dans le sillage du repli des prix pétroliers et du ralentissement de l'économie.
  • La balance commerciale de la Belgique a enregistré un excédent au mois de mai, pour la deuxième fois consécutive. Cet excédent se monte à 0,2 milliard d'euros. Cela reste donc faible, mais la Belgique n'avait pas connu deux mois successifs d'excédent commercial depuis novembre 2007.
  • Les prix à la consommation aux Etats-Unis sont restés stables en juillet par rapport au mois précédent, après un bond de 0,7% en juin, selon les chiffres corrigés des variations saisonnières publiés vendredi à Washington par le département du Travail.
  • La production industrielle des Etats-Unis est repartie en hausse en juillet, de 0,5% par rapport à juin, mettant fin à huit mois consécutifs de chute, selon les chiffres corrigés des variations saisonnières publiés vendredi par la banque centrale américaine (Fed).
  • L'indice de confiance des consommateurs américains mesuré par l'Université du Michigan a chuté de nouveau lourdement en août, pour s'établir à 63,2, selon les chiffres provisoires publiés vendredi et prenant par surprise les analystes, qui tablaient sur une hausse.
  • Les analystes de la banque américaine JPMorgan Chase ont relevé leur avis sur la valeur à "surpondérer" contre "sous-pondérer" avant. Ils ont relevé leur objectif de cours de 37 à 40 euros.
  • Les analystes d'ING WB ont relevé leur objectif de cours sur la valeur à 34,7 euros contre 34 avant, au lendemain de la publication des résultats trimestriels du brasseur.
  • Chez Rabo Securities, l'objectif de cours est passé de 27,5 à 28 euros.
  • KBC Securities a placé GDF Suez sur sa liste de valeurs à acheter mais a également abaissé son objectif de cours à 34 euros, contre 40 avant.
  • Le rival d'RHJ, Magna, semble se rapprocher d'un accord sur la reprise d'Opel, pour laquelle il a soumis une offre à General Motors.
  • Le dossier Opel est jugé stratégique pour RHJ, dans la perspective de son développement sur le marché allemand d'une part, dans celle du développement de ses autres participations d'autre part. "Nous craignons que les chances de RHJ d'emporter la course pour Opel aient dramatiquement diminué", écrit Hans D'Haese, analyste de Bank Degroof, dans une note, ajoutant que la société pourrait opter poour une alliance avec Magna et Sberbank, ou modifier son offre.
  • La Sicaf immobilière a vu la juste valeur de son portefeuille immobilier progresser au cours du trimestre arrêté à la fin juin. Pour autant, faute d'un contexte économique dégradé, la Sicafi n'a toujours pas pu mettre en oeuvre son programme d'investissement de 17 millions d'euros annoncé lors de son IPO. Immo Moury a en outre confirmé ses prévisions de dividende pour l'exercice en cours.
  • La société belge spécialisée dans la fourniture de solutions pour les paiements électroniques a conclu un accord de collaboration avec le groupe néerlandais PaySquare, ce qui, dans la pratique, offrira aux indépendants et aux professions libérales une alternative à Atos Worldline (Bancontact) et CCV Cardfon (aux Pays-Bas).
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés