Publicité
Publicité

Agfa-Gevaert a eu raison du Bel 20

La séance, qui s'était pourtant ouverte sur une note positive, a vite tourné au rouge mercredi, l'indice vedette bruxellois ne résistant pas longtemps au plongeon de plus de 20% du groupe d'imagerie Agfa-Gevaert. L'annonce d'une progression de 2,7% du PIB en 2007 selon la première estimation de la Banque Nationale de Belgique (BNB) semble être relativement passée inaperçue, même si la place bruxelloise est parvenue à réduire ses pertes en fin de séance.