Publicité

AMD n'entraîne pas Wall Street dans sa chute

(TNL) Wall Street a terminé en hausse, vendredi, le rebond des pétrolières occultant la faiblesse des fabricants de semi-conducteurs. Les marchés américains ont aussi pu compter sur les chiffres meilleurs qu'attendu des ventes au détail en décembre.

Le Dow Jones a terminé sur un gain de 0,33% et l'Indice composite du Nasdaq a engrangé 0,72%. Le S&P 500, pour sa part, a terminé en hausse de 0,49%.

Le département du Commerce américain a annoncé une hausse plus forte que prévu des ventes au détail aux Etats-Unis en décembre, après une progression revue en légère baisse pour novembre. Selon les statistiques publiées vendredi, les ventes du commerce de détail ont progressé de 0,9% le mois dernier après une hausse révisée en baisse à 0,7% pour novembre. Hors automobiles, leur augmentation atteint même 1,0% après +0,7% le mois précédent.

Le fabricant de puces AMD a lancé jeudi un avertissement sur ses résultats trimestriels. Son action a clôturé en baisse de 9,51%. AMD a annoncé jeudi soir que son chiffre d'affaires et son bénéfice d'exploitation trimestriels seraient inférieurs aux attentes des analystes. AMD a évoqué une baisse du prix moyen de ses microprocesseurs. Citigroup a réduit vendredi sa recommandation d'«achat» à «conserver», selon MarketWatch. Morgan Stanley, Bear Stearns et Prudential ont aussi abaissé leur conseil, selon the flyonthewall.com.

Malmené au cours des dernières séances sur fond de baisse des cours du pétrole, Exxon Mobil a regagné 2,37%.

Banc of America Securities a relevé ses objectifs de cours d'IBM sur plusieurs valeurs du secteur dans lequel évolue IBM. Le titre de l'entreprise de services informatiques a gagné 0,70%.

Selon un article du «Wall Street Journal», la justice fédérale américaine enquêterait sur l'octroi de stock-options chez Apple antidatées à son directeur général, Steve Jobs. L'action d'Apple a lâché 1,23%.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés