Publicité

Clôture dispersée sur les marchés européens

Le CAC 40 à Paris a terminé sur une note stable (-0,01% à 3.102,43 points), le DAX de Francfort a pris 0,4% à 4.694,01 points, l'AEX d'Amsterdam a perdu 0,5% à 238,14 points tandis qu’à Londres, le Footsie affichait un plus de 0,27% à 4.167,01 points.

  • Les titres des compagnies aériennes, aéroports, voyagistes étaient en première ligne, les investisseurs craignant que touristes et hommes d'affaires n'annulent leur déplacement. Bruxelles a d'ailleurs appellé les Européens à éviter les déplacements non indispensables dans les zones affectées et annoncé la tenue d'une réunion extraordinaire jeudi. Air France-KLM a plongé de 6,6% à 8,39 euros, British Airways  de 7,75% à 151,2 pence, ADP de 5% à 42,60 euros, Accor de 3,72% à 30,50 euros et le groupe de restauration collective et de services aux entreprises Sodexo de 1,55% à 36,56euros.
  • Les valeurs pharmaceutiques ont par contre nettement tiré  parti de la situation, Roche Holding en tête (+5,86% à 157,10 CHF). Le groupe s'est dit "prêt" à expédier dans le monde trois millions de doses de Tamiflu. Face à la menace de grippe aviaire, le laboratoire bâlois avait fait don en 2006 à l'OMS de ces doses, les stockant pour l'organisation en Suisse et aux Etats-Unis. L’entreprise britannique GlaxoSmithKline (GSK; +5,7% à 1.063,53 pence) a annoncé de son côté avoir fourni 100.000 boîtes de son médicament antigrippal Relenza aux autorités mexicaines, à leur demande, et qu'il cherchait d'urgence des moyens d'en augmenter la production.
  • Enfin, les automobiles étaient toujours handicapées par les craintes entourant leur secteur après que GM ait présenté une version durcie de son plan de restructuration.  Renault a perdu 1,59% à  22,93 euros, Peugeot 1,72% à  17,44 euros.
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés