Publicité

Coup de froid sur le compartiment financier, l’indice bruxellois trinque

Mauvais début de semaine pour le Bel 20 qui lâche près de 3% à la clôture malgré la bonne nouvelle d’une inflation belge en baisse en mars. Malheureusement, l’annonce de dépréciations chez UBS a douché le secteur financier qui avait pourtant bien monté ces trois dernières semaines.

Bruxelles (L'Echo) - La Bourse de Bruxelles a terminé en forte baisse ce lundi, dans le sillage de Wall Street et plombée par le fort recul du compartiment financier.

" Les valeurs bancaires belges et européennes subissent de fortes baisses de cours à la suite de l'annonce de dépréciations chez UBS d'une classe de produits financiers jusqu'alors peu connue ", a expliqué un analyste interrogé par l'Echo.be.

A la clôture, le Bel 20 se délestait donc de 2,92% à 1.700,44 points. En son sein, les valeurs financières que sont Dexia (-12,21%), KBC (-12,86%) et Fortis (-7,05%) tenaient toujours le bas de l'indice.

A l'autre bout de l'indice, seules deux valeurs s’affichaient en vert en fin de séance, Colruyt qui prenait 1,8% et Telenet Group qui grappillait 0,48%.

ECONOMIE/FINANCES

UE

  • La confiance des chefs d'entreprise et des consommateurs de la zone euro a continué à chuter en mars à un nouveau plus bas historique, mais a baissé à un rythme plus lent qu'au début de l'année, montrant une stabilisation dans certains secteurs malgré la récession.
  • L'indice de confiance économique publié lundi par la Commission européenne est ressorti à 64,6 points, soit un recul de 0,7 point comparé à février, où elle avait baissé de 1,9 point.
  • Pour l'ensemble de l'UE, la baisse atteint 0,6 point à 60,3 points.


BELGIQUE

  • L'inflation a diminué de 1,93% en février à 0,62% en mars 2009, soit son niveau le plus bas depuis décembre 1998. La baisse est surtout imputable à la baisse des prix du gaz naturel, des voyages à l'étranger, du mazout de chauffage, des fleurs coupées, de l'électricité et des carburants. Par contre, les consommations au restaurant et au café, l'entretien des véhicules et les soins corporels ont augmenté de prix.


VALEURS

GIMV 

  • Il y a quelques semaines, la Gimv, société d'investissement de la région flamande, avait présenté son Fonds XL aux investisseurs. Vendredi dernier, l'entreprise a annoncé avoir conclu un deal avec le groupe belge Vandermoortele destiné à renforcer ses fonds propres de ce dernier.
  • La Gimv, via le fonds XL, investira 75 millions d'euros dans le groupe alimentaire flamand. Voilà qui vient donc illustrer parfaitement la présentation théorique de décembre dernier : le Fonds XL a en effet pour vocation d'investir dans des entreprises flamandes dont la valorisation est comprise entre 75 et 750 millions d'euros. Le titre n’échappait cependant pas à la tendance baissière et se délestait de 1,39% à 31,90 euros.


IMMOBEL

  • La société Immobel (-5,50%) a clôturé son exercice 2008 par un résultat opérationnel qui s'établit à 11,1 millions d'euros  à comparer à 12,92 millions  au 31 décembre 2007. Le bénéfice net consolidé s'élève à 6,94 millions, à comparer aux 50,22 millions de l'exercice précédent qui comprenait le résultat des activités cédées (Campona Shopping Center) de 41,07 millions.


MITISKA

  • Luc Geuten, administrateur délégué du holding Mitiska, a lancé vendredi via son entreprise Boston une offre publique d'acquisition sur les actions et droits de Mitiska que Boston ne détient pas encore. La cotation des actions de Mitiska a été suspendue auparavant dans l'attente d'un communiqué.
  • Geuten offre 13,75 euros cash par action et 8 euro par droit de souscription. L'offre est soumise à la condition suspensive que Geuten détienne 95% des parts à la fin de la période. Le titre a flambé en Bourse de Bruxelles lundi, s’octroyant 9,20% à 13,65 euros.


THENERGO

  • Jacques Putzeys a démissionné "pour raisons personnelles" du poste de président du conseil d'administration de Thenergo (+7,03%), le groupe spécialisé dans les énergies renouvelables. Norbert Van Leuffel a été désigné comme nouveau président de Thenergo le 24 mars dernier.
  • Par ailleurs, le Français Mel de Vogue, âgé de 47 ans, deviendra Chief Financial Officer (CFO) du groupe de chimie Tessenderlo, le 1er juillet 2009.


DEXIA

  • Le titre Dexia a chuté de 12,21% à 2,51 euros alors que des informations de presse détaillaient le plan de réorganisation de la banque qui prévoit la spécialisation du personnel des agences, un fonctionnement des agence en conglomérat (cluster), des fusions entre agences, des replacements du personnel mais aussi une trentaine de pertes d'emplois.


ECODIS

  • Ecodis, l'entreprise anversoise cotée sur Alternext Bruxelles, va très probablement fermer ses portes et du même coup, donner un congé sans solde à ses 36 employés. Le titre a clôturé stable à 1,46 euro en Bourse de Bruxelles.
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés