Coup de froid sur les cotes européennes

Point d'orgue de cette semaine bourière, la statistique sur la croissance américaine n'aura pas été à la hauteur des attentes des investisseurs. Au contraire! Inférieure aux attentes, l'annonce d'une hausse de 1,3% du produit intérieur brut américain au premier trimestre a largement déçu les opérateurs. Il n'en fallait pas plus pour que les indices passent en territoire négatif après une première partie de séance attentiste.

La croissance américaine est ressortie à son plus bas niveau en quatre ans, en ralentissant à 1,3% seulement contre 2,5% au trimestre précédent (en rythme annuel). Même en tenant compte des inquiétudes nées de la crise sur l'immobilier, les analystes tablaient en moyenne sur une hausse plus élevée du Produit intérieur brut, de 1,8% sur un an. Il faut remonter au premier trimestre 2003, marqué par le début de la guerre en Irak, pour trouver une croissance moins forte aux Etats-Unis.

Par ailleurs, l'indice de confiance des consommateurs américains, calculé par l'université du Michigan, a été révisé en hausse à 87,1 points en avril au lieu de 85,3 points annoncé initialement, selon les chiffres définitifs publiés vendredi. Les analystes tablaient sur un indice à 85,5 points. L'indice s'était établi à 88,4 points en mars.

Sur la séance, l'indice DJ Stoxx 50 a abandonné 0,73% à 3850,56 points. Londres a lâché 0,78%, Amsterdam 0,66%, Paris 0,23% et Francfort 0,12%.

VALEURS:

LVMH -1,10% à 85,72 euros

- Les actions des sociétés européennes qui réalisent une part importante de leur chiffre d'affaires aux Etats-Unis ont pâti de la déception sur la croissance américaine.

- LVMH réalise ainsi 27% de son chiffre d'affaires aux Etats-Unis, AstraZeneca (-0,72%) 47%.

ABN AMRO +1,24% à 36,75 euros

- La bataille pour le rachat de la banque néerlandaise ABN Amro s'est encore intensifiée vendredi alors que trois concurrentes européennes, à la lutte avec la britannique Barclays dans cette affaire, se sont montrées prêtes à lancer une contre-OPA hostile.

- Royal Bank of Scotland (RBS), la belgo-néerlandaise Fortis et l'espagnole SCH, associées au sein d'un consortium, ont annoncé leur intention de lancer une offre publique d'achat, alors que la direction d'ABN Amro, la veille, leur avait interdit de le faire avant un an sans feu vert préalable de sa part.

- Le consortium a souligné que le droit néerlandais l'empêchait de dévoiler le montant de son OPA. Mais il a rappelé avoir mis sur la table 72 milliards d'euros mercredi, face aux 67 milliards proposés par Barclays et acceptés par ABN, pour la plus grosse bataille bancaire de l'histoire.

SCANIA +4,84% à 650 couronnes suédoises

- Le fabricant de poids lourds suédois Scania a présenté vendredi des résultats en forte hausse pour le premier trimestre de l'année, grâce à d'importants volumes de ventes et il table toujours sur un marché "solide" en Europe pour 2007.

- Scania, qui a échappé aux mains du conglomérat allemand MAN, a dégagé un bénéfice net en hausse de 44% à 2,08 milliards de couronnes (223 millions d'euros), a-t-il annoncé dans un communiqué.

- Au cours des trois premiers mois de l'année, le bénéfice opérationnel a grimpé de 44% à 3,03 milliards de couronnes (326 millions d'euros). Le groupe a réalisé dans le même temps un chiffre d'affaires en progression de 11% à 19,12 milliards de couronnes (2,05 milliards d'euros) contre 17,24 milliards un an plus tôt.

DASSAULT SYSTEMES +6,77% à 43,35 euros

- L'éditeur français de logiciels d'un bénéfice net et d'un chiffre d'affaires légèrement supérieurs aux attentes des analystes au premier trimestre.

- Le groupe a réalisé au premier trimestre un bénéfice net en hausse de 5,1%, à 32,9 millions d'euros, pour un chiffre d'affaires en progression de 15,4%, à 290,9 millions, battant les prévisions des analystes qui tablaient sur respectivement 31,60 millions d'euros et 287,2 millions, selon le consensus établi par Thomson IBES.

- Ces résultats "sont particulièrement bons", ont salué dans une note les analystes du Crédit Mutuel CIC, insistant en particulier sur la marge opérationnelle "nettement supérieure aux attentes, puisqu'elle s'établit à 22,1% alors que nous attendions 18,2%".

David Collin

(c) L'Echo (tel: +32 2 423 17 64; fax: 32 2 4231709; mail: cnd@mediafin.be)

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect