Publicité

Europe: Le secteur de la distribution électrique sous pression

Pour la troisième journée d'affilée, les prises de bénéfice ont dominé les échanges sur les Bourses en Europe.

(echo) Tous les indices ont clôturé en baisse. Parmi les plus fort repli , le CAC 40 s'est contracté de 1,03% à 5.517,35 points à Paris, et le DAX 30 allemand de 1,22% à 6.593,09 points. Le FT 100 de Londres a perdu 1,06% à 6.220,10 points. A Zurich, le SMI, qui va être restructuré d'ici l'automne prochain, a aussi reculé. Il a fini en baisse de 0,28% à 8.900,17 points.

Aux valeurs, Alitalia, le titre de la compagnie aérienne italienne, a gagné 2,49% à 1,07 euro. Le quotidien financier Finnza Mercati fait état d'un projet d'offre d'Air France-KLM, conjointement à d'autres compagnies aériennes, sur le groupe italien. Air France-KLM s'est adjugé un gain de 3,26% à la Bourse de Paris, à 34,20 euros. Le titre, qui progresse pour la 4e journée consécutive, se rapproche de son sommet historique de 38,87 euros qui remonte au 28 février 1997.

Les actions liées à l'énergie, en particulier celles des producteurs d'électricité, ont fait l'objet d'importants dégagements. C'est le secteur qui a été le plus malmené en Europe à la veille de ce week-end. EDF a abandonné 4,36% à 97,26 euros et E.ON 3,29% à 51,50 euros. A Londres, International Power a rétrogradé de 4,74% à 357 pence. Même Suez a perdu 3,35% à 38,42 euros, et cela en dépit des multiples rumeurs à propos d'OPA le visant. Les actions pétrolières et des groupes miniers ont encore été faibles. Royal Dutch, par exemple, a reculé de 2,46% à 25,76 euros et Anglo American de 2,92% à 2.330 pence.

Enfin, la décision de la Bourse de Zurich de réduire à 20 le nombre d'actions suivies par le SMI, a pesé sur des titres comme Swatch Group (-1,83% à 54,75 CHF) et Givaudan (-0,87% à 1.136 CHF).

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés