Europe: les valeurs technologiques à la fête

Même si les places européennes ont moins progressé que les trois séances précédentes, elles ont globalement atterri dans le vert. Comme de coutume depuis lundi, les valeurs automobiles et technologiques ont été à la fête. Les valeurs pétrolières sont en revanche restées en retrait.

(l'écho) L'indice DJ Stoxx50 a terminé en baisse de 0,4% à 3.497,72 points, comptant 32 valeurs en hausse et 16 en recul. Le DJ EuroStoxx50 a tout juste enfoncé la barre des 3.800 points, en affichant une hausse de 0,2% à 3.800,10 points.

Le groupe pétrolier Total a régressé de 1,30 %, à 52,95 euros. Total, à l'instar de ses pairs, a continué à pâtir de la décrue des cours pétroliers. Dans le même secteur, ENI a cédé 1% à 24,19 euros et Shell 0,9% à 1.852 pence.

Le conglomérat industriel allemand MAN signe la plus grosse hausse du DAX (+2,79 %, à 60,13 euros). Le groupe a profité de rumeurs de marché selon lesquelles un groupe d'investisseurs serait intéressé par le rachat de son concurrent Volvo.

Le groupe de semi-conducteurs Soitec a bondi de 5,31 %, à 21,02 euros, suite à la bonne tenue des technologiques en général et au relèvement de rating de Crédit Suisse envers les semi-conducteurs en particulier. Les résultats excellent d'HP et la hausse la veille du Nasdaq ont également soutenu les cours. Parmi les autres valeurs technologiques, Nokia a pris 1,6% à 16,75 euros et Ericsson 2,2% à 23,5 couronnes.

L'équipementier français Valeo a perdu des plumes (-1,22 %, à 27,47 euros) suite aux rumeurs d'un éventuel rachat par le groupe de l'équipementier américain Visteon, plutôt mal en point financièrement.

Le groupe de publicité français Publicis a vu son cours progresser de 2,15 %, à 30,39 euros, suite aux commentaires favorables de la banque ABN Amro, qui a relevé son consil, d'accumuler à acheter, avec un objectif de cours fixé à 33,5 euros, contre un cours de 27 euros préalablement.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés