Publicité
Publicité

GDF Suez sauve la peau du Bel 20, qui résiste aux chutes de KBC et de Nyrstar

Alors que KBC poursuivait sa descente aux enfers - son titre a encore plongé de 12% à 25,75 euros -, le Bel 20 est parvenu à clôturer en hausse de 0,26%, soutenu par GDF Suez (+5%). Pourtant, la partie était loin d’être gagnée, vu les perspectives déprimantes sur l’économie qui se sont une nouvelle fois confirmées.