Hausse sans conviction des marchés européens

©Photo News

Les principales Bourses européennes ont poursuivi leur progression ce jeudi. La séance a été peu animée, alors que les banques sont fermées à l’occasion du week-end prolongé de l’Ascension. De nombreuses places sont restées portes closes, notamment en Autriche, dans les pays scandinaves ou en Suisse.

Bruxelles (l’Echo) –Les Bourses mondiales semblent être revenues à la normale après les séances d'une extrême volatilité de ces derniers jours, entre inquiétude et soulagement concernant les problèmes de déficits publics dans la zone euro, mis en lumière par la dette grecque.

Les places financières s'étaient déjà redressées mercredi, soutenues par la publication de chiffres de croissance un peu meilleurs que prévu en Europe, après le repli affiché mardi au lendemain d'une journée d'envolée historique.

Les investisseurs se sont concentrés sur les bonnes nouvelles annoncées par les entreprises. Les résultats annuels du groupe de télécoms britannique BT ont dépassé les attentes des investisseurs. Le groupe a renoué avec les bénéfices après un très mauvais épisode au cours des dernières années, dû à la mauvaise performance financière de sa division d'équipement des grands groupe internationaux, BT Global Services.

L'annonce d'une grosse acquisition par SAP a soutenu le secteur technologique. Le numéro un mondial des progiciels, a annoncé dans la nuit une offre d'achat pour l'américain Sybase, valorisant celui-ci à 5,8 milliards de dollars (4,6 milliards d'euros). C'est la deuxième grosse acquisition du groupe en moins de trois ans: en 2007 il avait déboursé près de 5 milliards d'euros pour le français Business Object. L'acquisition de Sybase doit permettre à SAP de concurrencer sur son marché son rival américain Oracle.

A la clôture,l'indice paneuropéen DJ Stoxx 600 a gagné 0,25%.A Amsterdam, l'AEX a gagné 0,27%, à Francfort le DAX a terminé en hausse de 1,11%, à Londres le Footsie a progressé de 0,90%. A Paris le CAC 40 a lui perdu 0,06%.

La tendance était un peu plus négative à la Bourse de Bruxelles. Après une ouverture en hausse, le Bel 20 a fait de nombreuses incursions en territoire négatif avant de s'inscrire en baisse pour de bon. Il a terminé en recul de 0,22% à 2.534 points.

L'évolution de l'indice bruxellois a été pénalisée par la chute de 3,11% de Solvay qui cotait aujourd'hui sans son dividende brut de 1,73 euro brut. Les reculs de KBC (-2,51%) Dexia (-1,27%) et Ageas (-0,57%) sur des prises de bénéfices après leurs fortes hausses de la veille, ont aussi freiné la progression du Bel 20.

Hors Bel 20 Resilux a progressé de 4,44%. Les ventes de l'entreprise ont progressé de plus de 10 % durant les quatre premiers mois de 2010 par rapport à la même période un an plus tôt.

Par contre Thenergo a chuté de 7,83%. La société spécialisée dans le développement de projets d’énergie durable à base de biogaz, de gaz naturel et de biomasse a vu son chiffre d’affaires baisser de 31% à 13,5 millions d’euros au premier trimestre de 2010 par rapport à la même période de 2009.

EURO

Sur le marché des changes, l'euro poursuit sa baisse face au billet vert, repassant sous le seuil de 1,26 dollar. A l'heure de la clôture européenne, la devise européenne s'échangeait à 1,2564 dollar, se rapprochant de son plus bas en 14 mois à 1,2529 dollar atteint le 6 mai dernier. Les craintes sur la capacité des gouvernements européens à réduire les déficits continuent de mener l'euro, d'autant que la perspective d'un resserrement des taux directeurs dans la zone euro ne cesse de s'éloigner.

AGENDA

USA

  • Les prix à l'importation aux Etats-Unis ont augmenté plus que prévu en avril, avec une hausse de 0,9% par rapport à mars, tirée par le renchérissement des produits pétroliers, selon des chiffres publiés jeudi par le département du Travail à Washington.
  • Le nombre de nouveaux chômeurs aux Etats-Unis a baissé pour la quatrième semaine de suite, mais moins que prévu, selon des chiffres officiels publiés jeudi, et faisant apparaître un dépôt de 444.000 nouvelles demandes d'allocation chômage du 2 au 8 mai.


VALEURS A SUIVRE

SOLVAY
Cotation ex-dividende

BEKAERT
ING a relevé son objectif de cours sur la valeur à 155 euros contre 140 euros avant. L'avis reste à "acheter".

DEXIA

Dexia a précisé lors de son assemblée générale les modalités de la distribution de son dividende sous forme d'actions. Comme exigé par la Commission européenne, Dexia ne distribuera cette année aucun dividende en cash mais en action. Concrètement, chaque actionnaire percevra une action "bonus" pour 21 actions, coupon n°8 attaché, détenues.
Ces actions bonus seront des actions ordinaires nouvelles représentatives du capital de Dexia et offrant les mêmes droits, indique le groupe. Elles seront dépourvues de valeur nominale et entièrement libérées. Le coupon 9 sera attaché et les actions ne seront pas assorties de strips VVPR.
Les actions, coupon n°8 attaché, seront négociables jusqu'au 28 mai. Les actionnaires recevront, au plus tard le 14 juin, le nombre d'actions "bonus" auquel ils ont droit au prorata de leur participation dans le capital de Dexia au 11 juin 2010.
Au total Dexia devrait distribuer 83,93 millions d'actions bonus,permettant à Dexia d'accroitre son capital de 353 millions d'euros à 8,44 milliard.
Pierre Mariani a rappelé lors de l'assemblée générale que le retour des dividendes en cash ne serait possible que dans deux ans.

BOIS SAUVAGE

Bois Sauvage a signifié lors de son trading update avoir réduit sa participation dans Umicore (100.000 titres) et dans Cofinimmo (130.000 titres).
Le Holding a par ailleurs fait état d'un premier trimestre traditionnellement faible; les dividendes étant encaissés à partir du second trimestre.
La valeur intrinsèque (hors dividende) s'établissait en date du 11 mai 2010 à 284 euros contre 270 au 31 décembre 2009
La structure bilantaire de la Compagnie au 31 mars 2010 reste, elle, quasiment inchangée par rapport à celle du 31 décembre 2009.
Pour le reste de l'exercice, le holding se montre prudent.

RESILUX
Les ventes de Resilux ont progressé de plus de 10 % durant les quatre premiers mois de 2010 en regard de la même période un an avant. Resilux a confirmé ses prévisions 2010, soit d'égaler les résultats 2009. Resilux a indiqué ne pas être inquiet des conséquences de la crise qui touche l'Europe du Sud. L'Espagne, le Portugal et la Grèce sont des marchés importants pour Resilux. Vendredi prochain, Resilux tient son assemblée générale annuelle à Wetteren

TRANSICS
Transics, spécialisée dans le développement et la commercialisation des solutions haut de gamme de gestion de flotte pour le secteur du transport et de la logistique a expédié au cours des trois premiers mois de l’année 2.171 ordinateurs de bord et généré un chiffre d’affaires de 9,6 millions d’euros. Ce chiffre représente une hausse de 4 % par rapport à la même période de 2009 et de 7 % par rapport au revenu trimestriel moyen de 2009.
"Les attentes sont dépassées. Il s’agit là des meilleurs niveaux de vente atteints par le groupe au cours des six derniers trimestres, en dépit d’un contexte commercial difficile, d’une part, et d’une réduction considérable des ventes et des ressources marketing, d’autre part " précise Transics dans son communiqué de presse.

MIKO
L'assemblée générale des actionnaires de Miko a approuvé le versement d'un dividende brut de 0,96 euro par action. Cela signifie une augmentation de 10 %. Cela revient à 0,72 euro net par action.
L’assemblée générale a également vu nommer trois nouveaux administrateurs, à savoir monsieur Mark Stulens, directeur général Benelux de SCR-Sibelco SA, monsieur Patrick Michielsen, partenaire Merodis SPRL, et monsieur Jan Michielsen, directeur général de miko pac. Les administrateurs sortants sont messieurs Willy Menève, ex-CEO du groupe Miko, et Aloïs Michielsen, président du Conseil d’administration de Solvay SA.
Frans Michielsen, actuel CEO et administrateur délégué, a annoncé qu’il passerait le flambeau à Frans Van Tilborg, après une carrière de presque 40 ans. Frans Van Tilborg travaille depuis 20 ans chez Miko, dont 10 dans la fonction d’administrateur délégué. Jan Michielsen a été élu administrateur co-délégué à l’assemblée générale. Jan Michielsen est directeur général du département emballage plastique de Miko depuis déjà plus de dix ans. Frans Michielsen a été renommé administrateur.

CONNECT
L'entreprise limbourgeoise Connect, anciennement IPTE, a connu un nouveau trimestre difficile. La perte nette a doublé à 752.000 euros au premier trimestre de cette année contre 380.000 euros un an avant. Le chiffre d'affaires est en baisse à 33,5 millions d'euros contre 32 millions d'euros un avant. Ce recul est à mettre sur le compte d'un manque de composants.
Le carnet de commandes crée la surprise. Il augmente à 57 millions d'euros contre 55 millions d'euros à fin 2009. "Le premier trimestre a été un trimestre difficile" a expliqué Luc Switten administrateur délégué de Connect. " D'une part il y a la hausse du carnet de commandes et une hausse générale de la demande. De l'autre, nous n'avons pas été capable de traduire cette hausse en chiffre d'affaires vu les retards dans la livraison de composants" a déclaré Switten. Cette situation a coûté 2 millions d'euros à Connect en termes de chiffre d'affaires. Le retard de la livraison de composants s'explique par des capacités de production qui n'ont pas été augmenté au niveau des fournisseurs. En termes de perspectives et de commandes, Switten ne souhaite pas s'engager tout en se déclarant d'un optimisme prudent.

SPECTOR
Le groupe d'imageries Spector s'est déclaré prudent après une nouvelle baisse de son chiffre d'affaires au premier trimestre.

SABCA
Sabca, l'entreprise spécialisée dans l’aviation civile, la défense et le spatial a annoncé qu'il avait réalisé un chiffre de 29,4 millions d'euros sur les trois premiers mois de l'année. Sa filiale Sabca Limburg a réalisé pour sa part des ventes de 1,4 million d'euros. Pour le premier trimestre, la société mère dégage un bénéfice net de 1,5 million d'euros; la filiale enregistre une perte de 0,1 million d'euros.
Le résultat courant des deux entités a été influencé favorablement par l’amélioration du niveau de l’US Dollar mais défavorablement par le faible volume du chiffre d’affaires suite aux retards constitués dans plusieurs programmes.

THENERGO

Thenergo a publié hier après la clôture sa déclaration intermédiaire pour le premier trimestre de 2010. Les résultats complets pour le premier semestre seront publiés le 31 août prochain.
La société spécialisée dans le développement de projets d’énergie durable à base de biogaz, de gaz naturel et de biomasse a vu son chiffre d’affaires baisser de 31% à 13,5 millions d’euros au premier trimestre de 2010 par rapport à la même période de 2009. Thenergo explique cette baisse essentiellement par la pression sur les prix de l’électricité. La trésorerie s’élève actuellement à 1,6 million d’euros.

 THROMBOGENICS
Business update après Bourse
© L’Echo

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés