L'euro en hausse face au dollar

L'euro continuait de progresser face au dollar vendredi matin, le billet vert pâtissant de la probabilité grandissante d'une pause monétaire aux Etats-Unis, qui verrait stagner le taux directeur américain à 5,25%.

(afp) Vers 09H00 GMT (11H00 à Paris), l'euro valait 1,2671 dollar contre 1,2632 USD jeudi à 21H00. Le billet vert valait 116,03 yens contre 116,90 yens la veille.

Le dollar demeurait sur la défensive en raison de la récente évolution des perspectives américaines de taux d'intérêt.

Mercredi, c'est le président de la Réserve fédérale américaine (Fed) Ben Bernanke qui a laissé penser aux marchés que le taux directeur américain, pour l'heure fixé à 5,25%, pourrait stagner à ce niveau en août comme en septembre, en évoquant un ralentissement de la croissance américaine, et un apaisement des pressions inflationnistes.

La publication jeudi soir des minutes de la dernière réunion de la Fed, qui s'est tenue le 29 juin, "a semblé renforcer l'hypothèse qu'une pause monétaire est imminente", expliquait Derek Halpenny, économiste à la Bank of Tokyo-MUFJ.

"La probabilité que les taux soient relevés en août a chuté de 20% depuis le discours de Ben Bernanke. On est proche maintenant du 50/50", a relevé M. Halpenny.

Le yen n'était pas dans une bien meilleur posture, et pâtissait également des perspectives de taux d'intérêt. Même si la Banque du Japon a relevé vendredi dernier son taux directeur de 25 points de base, les investisseurs s'attendent à ce que l'institut monétaire progresse lentement.

La faiblesse des rendements au Japon met le yen sous pression. L'euro a touché jeudi un plus haut depuis sa création face à la devise nipponne, à 147,88 yens.

Par ailleurs, vendredi marquait le premier anniversaire de la réévaluation de 2,1% du yuan chinois. Le 21 juillet 2005, le taux de change de la monnaie chinoise était passé de 8,28 yuans pour un dollar environ à 8,11 yuans.

Vendredi, il a amélioré son plus haut face au dollar, à 7,9815 yuans pour un dollar en séance. Les économistes ne s'attendaient cependant pas à un changement de stratégie imminent de la banque centrale chinoise, qui contrôle toujours étroitement l'appréciation de la monnaie.

"Le nouveau yuan a un an, et il ne tient toujours pas debout tout seul", ont ainsi ironisé les économistes d'ABN Amro.

La livre sterling progressait un peu face au dollar, à 1,8540 dollar, et était stable face à l'euro, à 0,6833 livre pour un euro.

Le franc suisse progressait face à l'euro à 1,5701 franc suisse pour un euro.

Le yuan chinois valait 7,9829 yuans pour un dollar vendredi, contre 7,9920 yuans jeudi au terme des échanges sur le marché interbancaire et un cours pivot officiel fixé à 7,9955 yuans.

L'once d'or valait 627,60 dollars vendredi matin sur le London Bullion Market, contre 642,50 dollars jeudi soir.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés