L'Europe boursière a sauvé les meubles

©-

Après une demi-journée de dérive, les marchés d'actions européens ont finalement et modérément clôturé en boni. A la clôture, le CAC 40 gagnait 0,05%, l'AEX 0,18%, le Footsie 0,28%. Le DAX ponctuait la meilleure récupération (+0,37%). L'Europe boursière a de nouveau été tributaire de la tenue de Wall Street. La Bourse de New York, confortée par de bons bilans entrepreunariaux, a redonné confiance à ses homologues d'Europe. Ainsi, le DJ Euro STOXX 50 terminait avec +0,40% à 2.936,83 points.

  • BIC
  • PEUGEOT

Le constructeur automobile affichait la plus forte baisse du CAC 40 après avoir annoncé un chiffre d'affaires au troisième trimestre de 11,782 milliards d'euros, soit un repli de 7,7% sur un an. Ces chiffres d'affaires coïncident avec les attentes du marché et traduirait, selon certains analystes, "à la fois une amélioration graduelle du marché et un renforcement progressif de la position concurrentielle de PSA". Peugeot avait effectivement enregistré une chute de 24,9% de son chiffre d'affaires au premier trimestre et de 18,9% au second.

  • PPR

Le titre du groupe de distribution cédait 3,96% à 81,80 euros après avoir annoncé mardi soir des ventes en baisse de 7,6% au troisième trimestre évoquant une "conjoncture morose" et un "ralentissement des flux touristiques" qui a affecté le secteur du luxe.

  • DEUTSCHE BANK


La première banque allemande a annoncé mercredi un bénéfice net d'environ 1,4 milliard d'euros pour le troisième trimestre, un chiffre provisoire nettement supérieur au résultat dégagé l'an dernier, notamment grâce à des effets fiscaux. Mais le titre marquait néanmoins le pas et cédait 1,7% en cours de matinée.

francois.remy@lecho.be

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés