L'Europe stimulée par Wall Street

©AFP

Alors qu'elles avaient ouvert en baisse, les places européennes ont finalement clôturé dans le vert, dans le sillage de l'optimisme régnant à Wall Street. En tête on retrouve le Footsie qui prend 1,19% à 5.104,5 points, suivi du CAC 40 qui grimpe de 0,88 % à 3.607,69 points, du DAX qui augmente de 0,29% à 5.430,82 points et enfin de l'AEX qui clôture en hausse de 0,15% à 302,82 points

Bruxelles (L'Echo) - La séance de ce lundi peut se résumer en un mot: volatilité. Après avoir ouvert dans le rouge et navigué dans le vert à mi-séance, les indices européens ont finalement tous terminé en hausse.

Londres mène la danse et clôture à points après avoir pris 1,19% à 5.104,5 points. Paris prend 0,88% à 3.607 points, notamment grâce aux titres de Peugeot (+4,18) et de Faurecia (+6,74). Francfort se hisse de 0,29% à 5.430,82 points et Amsterdam augmente de 0,15% pour terminer à 302,36 points.

Le DJ Stoxx 50 prend lui 0,71% à 2.762,95 points.

Côté valeurs on note la progression des titres Peugeot (+ 4,18%) et Faurecia (+ 6,74%) suite à l'annonce de l'équipementier de racheter une société américaine, et à la baisse de la participation de Peugeot dans son capital.

Le groupe néerlandais TomTom a clôturé en hausse de 8,74% contrastant ainsi avec sa chute continue de la semaine dernière.

En recul, le fabricant de batteries Saft (- 3,79%) qui vient de faire part d'une baisse de son chiffre d'affaires au troisième trimestre plus forte que prévue d'une part, et l'annonce d'un projet d'augmentation de capital d'environ 120 millions d'euros d'autre part.

Le groupe allemand de prêt-à-porter Hugo Boss, lui aussi perd des plumes puisqu'il dégringole de 10,84% et ce malgré l'annonce faite par le groupe qu'il redevenait rentable.


STATISTIQUES

Zone euro

- L'activité industrielle dans la zone euro a progressé pour la première fois depuis 17 mois en octobre, a indiqué lundi la société Markit dans une deuxième estimation de l'indice des directeurs d'achats (PMI) du secteur manufacturier. Cette progression met fin à la plus longue période de contraction dans ce secteur depuis 12 ans.

L'indice, qui synthétise l'activité dans ce secteur, a dépassé pour la première fois depuis mai 2008 le seuil de 50 points. Seul un indice au-delà de ce seuil indique une progression de l'activité.

Il s'est établi à 50,7 points, a indiqué Markit, confirmant une première estimation donnée le 23 octobre.
En septembre, il était ressorti à 49,3 points.

- Le marché automobile français décolle en octobre grâce aux aides du gouvernement. Les ventes de voitures neuves ont bondi de 20,1% en octobre sur un an, dans un marché français toujours dopé par les aides gouvernementales, alors que les clients anticipent la réduction de la prime à la casse et le durcissement du bonus écologique au début de 2010.

Le mois de septembre avait déjà été marqué par un bond important (+14,1%) des immatriculations qui ont ainsi progressé pour le sixième mois consécutif, selon les chiffres publiés lundi par le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA).

Des modèles comme la Renault Mégane, la Peugeot 3008 ou la Citroën C3 Picasso se sont particulièrement bien vendus, selon M. Roudier, porte-parole du CCFA.

USA

-Les dépenses de construction aux Etats-Unis ont augmenté en septembre, alors que les analystes attendaient une baisse. Elles ont avancé de 0,8% par rapport à août, alors que les économistes tablaient sur un recul de 0,2%.

Ce serait leur plus forte progression depuis un an selon les chiffres publiés lundi par le département du Commerce. Une hausse aussi élevée n'avait pas été vue depuis septembre 2008.

Celle-ci doit cependant être nuancée par la forte révision en baisse du chiffre d'août: les dépenses ont reculé ce mois-là de 0,1%, alors que le département du Commerce avait annoncé initialement une hausse de 0,8%.Cette hausse a mis fin à quatre mois consécutifs de baisse des dépenses de construction.

-  La hausse de l'activité de l'industrie manufacturière américaine s'est accélérée plus nettement que prévu en octobre, selon l'indice des directeurs d'achats publié lundi par l'association professionnelle ISM, qui s'est établi à 55,7% en octobre, contre 52,6% en septembre.


VALEURS

COMMERZBANK

La deuxième banque allemande Commerzbank a annoncé lundi avoir subi une perte nette de 1,05 milliard d'euros au troisième trimestre, en raison des coûts de restructuration de Dresdner Bank et de dépréciations comptables. Sans surprise, le groupe a répété s'attendre à un résultat négatif pour l'ensemble de l'année. Commerzbank doit publier jeudi le détail de ses résultats trimestriels.

RYANAIR

La compagnie aérienne Ryanair a annoncé lundi un bénéfice net (part du groupe) multiplié par près de quatre au premier semestre et maintenu ses prévisions annuelles. Elle prévoit en effet des pertes au deuxième semestre mais des bénéfices "substantiels" sur l'année.

FAURECIA

Le groupe d'équipement automobile français Faurecia a annoncé lundi qu'il allait racheter l'américain EMCON Technologies, pour donner naissance au leader mondial des technologies de contrôle des émissions avec un chiffre d'affaires cumulé de 5,2 milliards d'euros.

VOLKSWAGEN

Volkswagen va mettre sur le marché américain un modèle plus grand de Passat pour moins de 20.000 euros afin de concurrencer Toyota.

RBS

La banque britannique Royal Bank of Scotland, détenue à 70% par le gouvernement, a indiqué lundi que les cessions auxquelles la Commission européenne pourrait l'obliger à procéder, en échange de l'aide reçue, pourraient comprendre "des cessions non envisagées initialement".

LINDE

Le géant allemand des gaz industriels Linde a enregistré au troisième trimestre un bénéfice net part du groupe de 169 millions d'euros, en recul de 4,5% sur un an, mais meilleur qu'attendu par les analystes, qui tablaient sur une baisse de 9,6%, selon un consensus recueilli par Dow Jones Newswires.

SUEZ ENVIRONNEMENT

TNT

TNT a connu au 3 trimestre une baisse de 12,4% de son bénéfice net à 99 millions d'euros. Les analystes consultés par Dow Jones avaient prévu un bénéfice net de 85,5 millions d'euros.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés