L'Italie place avec succès 5 milliards de bons du Trésor

L'Italie a émis jeudi 5 milliards de bons du Trésor, soit le maximum prévu, dans des conditions favorables au cours de deux opérations ayant suscité une forte demande, selon les chiffres communiqués par la Banque d'Italie.

(AFP) Le Trésor, qui comptait émettre entre 1,5 et 3 milliards d'euros de bons à échéance cinq ans, en a émis pour 3 milliards après avoir reçu une demande de 4,09 milliards.
Deux milliards d'euros de titres à échéance quinze ans ont été également émis, soit là aussi le maximum prévu, face à une demande de 3,487 milliards d'euros.
Les conditions ont été favorables pour le Trésor italien.
Le rendement annuel des titres à échéance cinq ans a baissé à 2,57% contre 2,64% lors de la dernière opération similaire en avril.
Le taux des bons à échéance quinze ans a lui légèrement progressé à 4,42% contre 4,40% le mois dernier.
"Le placement s'est très bien passé, la demande a été forte" et les rendements ont "bénéficié des interventions effectuées ces derniers jours" par la Banque centrale européenne (BCE) dont l'Italie et les autres pays "périphériques" de la zone euro ont profité, a estimé Luca Cazzulani, stratégiste obligations au sein de la banque UniCredit.
Les taux des obligations espagnoles, portugaises, irlandaises et italiennes, pays considérés comme les moins solvables de la zone euro, se sont détendus depuis l'annonce lundi d'un vaste mécanisme de secours de l'UE et grâce à la campagne de rachat d'obligations d'Etats par la BCE.
L'Italie croule sous une dette qui a représenté 115,8% du PIB l'an dernier et devrait progresser à 118,4% cette année.
Le gouvernement, qui n'a pas engagé de plan massif de relance durant la crise, a en revanche réussi à limiter la progression du déficit public à 5,3% du PIB en 2009, ce qui est largement inférieur aux déficits de nombreux pays européens.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés