L'or, Dubai et les USA requinquent les marchés

©Photo News

Les marchés du Vieux Continent se sont refait une santé ce mardi grâce à une conjonction de facteurs favorables : soulagement sur Dubai, bonnes nouvelles en provenance du Japon et des Etats-Unis et sur le front des entreprises, record de l'or. Les principaux indices ont pris en moyenne 2,5%.

  • Le taux de chômage dans la zone euro est resté stable en octobre à 9,8%, son plus haut niveau depuis décembre 1998.
  • L'activité dans le secteur manufacturier s'est redressée davantage que prévu en novembre, à 51,2 points, selon la dernière livraison de l'indice PMI.
  • Le taux de chômage en Allemagne est descendu à 7,6% de la population active en novembre, contre 7,7% en octobre.
  • En raison de la forte demande suscitée par son offre en souscription publique d'un emprunt obligataire à 5 ans, le groupe de services automobiles D'Ieteren a décidé, en accord avec ses banques, de porter le montant offert en souscription à 150 millions d'euros. Ce montant ayant été entièrement souscrit dès le premier jour de l'offre, la période de souscription initialement prévue jusqu'au 17 décembre est dès lors clôturée. Cette levée de fonds s'inscrit dans la stratégie de diversification des sources de financement de la société et est destinée à ses besoins généraux. De ces chiffres, il ressort également que le groupe de services automobiles D'Ieteren avait en novembre dernier une part de marché de 18,3% contre 22,22% un an plus tôt.
  • Le groupe de chimie pharmacie a inauguré une nouvelle unité de production en Corée du Sud, spécialisée dans les batteries " Lithium-ion ".
  • La société biomédicale a annoncé la finalisation de la reprise d'Orthomimetics. Pour financer l'acquisition de la société britannique spécialisée dans les technologies médicales, TiGenix a émis près de 3,8 millions de nouvelles actions.
  • Frappée par la récession qui a  touché le secteur automobile, RHJ International a clôturé le semestre sur un chiffre d'affaires en recul de 45,4%, à 681,9 millions d'euros.
  • Le bénéfice net s'est élevé à 382,1 millions d'euros, à comparer à une perte de 175 millions l'année dernière.  Ce bénéfice a profité de la plus-value de 366,1 millions d'euros dans le cadre de l'échange de dettes contre participations et de la restructuration de Honsel.
  • Zetes, l'entreprise spécialisée dans l'identification des biens et des marchandises, rachète pour un montant d'environ 1,5 million d'euros une société israélienne. Il s'agit d'Image ID, qui est principalement active dans l'identification de biens dans l'industrie agro-alimentaire.
  • Image ID travaillait en partenariat avec Zetes depuis plus d'un an. Leur technologie phare, le Visidot, peut grâce à des algorithmes identifier des centaines de codes barres en quelques secondes. Ce qui s'avère très pratique pour la gestion des stocks et des marchandises, de la production à la vente au détail.
  • Les dirigeants du Parc Paradisio ont le sourire aux lèvres. Après une saison  qu'ils qualifient d'exceptionnelle, les propriétaires de l'abbaye de Cambron à Brugelette réaffirment leur volonté d'investir massivement ces trois prochaines années.
  • Le premier semestre  qui s'est clôturé lundi et qui intègre 95% de la fréquentation annuelle du Parc est jugé par la direction comme celui de tous les records. "Avec un bond de 30,5% du nombre de visiteurs, nous avons dépassé pour la première fois le cap des 800.000 entrées (874.000 exactement, NDLR)", explique Yvan Moreau, administrateur délégué de Paradisio.
  • Publication rapport annuel
  • Offre publique de souscription de nouvelles actions à 14,25 euros par titre
  • L'intégration à la banque française BNP Paribas de la belge Fortis devrait permettre au groupe de dégager 900 millions d'euros de synergies annuelles à partir de 2012, 80% de plus que l'estimation de 500 millions publiée en mai, a annoncé BNP Paribas dans un communiqué mardi.
  • L'essentiel des synergies proviendra d'une réduction des coûts de 850 millions, grâce à des économies d'échelle et à une rationalisation de l'activité "portant sur l'organisation, les systèmes d'information, les locaux, les achats et les ressources humaines". L'intégration des deux entités aura un impact positif de 8,5% sur le bénéfice en 2012 "lorsque toutes les synergies produiront leurs résultats", espère BNP Paribas. Le retour sur capitaux investis devrait être supérieur à 20% à cette date.
  • Le groupe français va récupérer deux-tiers des activités de la filiale Transmission et Distribution (T&D) du groupe nucléaire public Areva, dont la vente pour 4,090 milliards d'euros a été annoncée lundi soir. Areva, fleuron de la filière nucléaire française, a choisi, sous l'impulsion du ministère de l'Economie, l'option française pour cette cession, puisqu'Areva T&D sera vendu au tandem Alstom-Schneider Electric.
  • Selon des sources proches du dossier, le groupe français a accepté de ramener à 5,8 milliards de dollars la valorisation de sa part dans le groupe de médias NBC Universal, au terme d'un accord avec l'actionnaire majoritaire General Electric (GE) qui ouvre la voie à la vente de NBC au câblo-opérateur Comcast. GE, qui détient 80% du groupe de médias et divertissement NBC Universal, négociait depuis des semaines avec Vivendi, qui possède les 20% restant, sur le montant que le français empochera à l'issue de la transaction.
  • La recommandation sur le groupe de services financiers néerlandais a été relevée à " Achat fort ", contre " conserver " par SEB AG. Bayer. Le traitement phare Betaferon de la sclérose en plaques de Bayer a été autorisé sur le marché chinois. Il y sera lancé mi-2010.
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés