La Bourse de New York contrastée à l'ouverture

(afp) La Bourse de New York évoluait sur une note contrastée jeudi peu après l'ouverture, l'indice Dow Jones perdant 0,02% tandis que le Nasdaq gagnait 0,05%, après une série d'indicateurs.

Vers 14H40 GMT, le Dow Jones Industrial Average (DJIA) reculait de 2,17 points à 12.739,69 points, et l'indice composite du Nasdaq avançait de 1,31 point à 2.489,69 points.

L'indice élargi Standard and Poor's 500 perdait 0,05% (-0,72 point) à 1.454,58 points.

Mercredi, la Bourse de New York avait terminé en hausse: l'indice Dow Jones avait pris 0,69% et fini à un nouveau record historique, le Nasdaq avait gagné 1,16% et le SP 500 0,76%.

Parmi les publications du jour, les prix à l'importation ont reculé de 1,2% en janvier par rapport à décembre aux Etats-Unis et sont restés inchangés hors produits pétroliers. Les analystes tablaient sur une baisse de 1%.

La production industrielle a reculé de 0,5% en janvier après une hausse de 0,5% en décembre, quand les analystes tablaient sur une stabilité.

La balance américaine des capitaux a par ailleurs été excédentaire de 15,6 milliards de dollars en décembre contre 84,9 milliards en novembre, quand les analystes tablaient sur un excédent de l'ordre de 60 milliards de dollars.

Les investisseurs attendaient encore l'indice manufacturier de la Fed de Philadelphie de février à 17H00 GMT.

Surtout, tous les regards devraient à nouveau se tourner vers le président de la banque centrale américaine, Ben Bernanke, qui doit s'exprimer à 15H00 GMT, devant la Chambre des représentants.

Mercredi, M. Bernanke avait déjà prononcé au Sénat un discours salué par les marchés, l'indice Dow Jones atteignant dans la foulée un nouveau record absolu en séance.

Aux dires des analystes, les investisseurs ont été rassurés de l'entendre affirmer que les pressions inflationnistes commençaient à s'atténuer.

"Le marché a lu dans ce discours que la Fed ne comptait pas relever ses taux d'intérêt à court terme", a ainsi réagi Al Goldman, d'AG Edwards.

Sur le marché obligataire, le rendement du bon du Trésor à 10 ans baissait à 4,696% contre 4,730% mercredi soir, et celui à 30 ans à 4,798% contre 4,826%.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés