Publicité

La Bourse de New York en baisse : DJIA -0,11% Nasdaq -0,34%

La Bourse de New York était en baisse lundi en matinée, l'indice Dow Jones perdant 0,11% tandis que le Nasdaq cédait 0,34%, après une série d'annonces "contrastées" dans les fusions et acquisitions.

(afp) Vers 15H30 GMT, le Dow Jones Industrial Average (DJIA) reculait de 13,54 points à 12.567,29 points, et l'indice composite du Nasdaq de 8,40 points à 2.451,42 points.

L'indice élargi Standard and Poor's 500 perdait 0,19% (-2,67 points) à 1.435,39 points.

Vendredi, la Bourse de New York avait terminé en baisse: l'indice Dow Jones avait perdu 0,45%, le Nasdaq 1,16% et le SP 500 0,71%.

Selon les analystes, les investisseurs restaient prudents avant une semaine économique chargée, dont le point d'orgue devrait être l'intervention du président de la Réserve fédérale américaine (Fed) Ben Bernanke au Sénat mercredi, et à la Chambre des représentants jeudi.

"Alors que plusieurs membres de la Fed ont récemment adopté un ton plutôt ferme sur l'inflation, le marché va sûrement marquer une pause avant ce témoignage", a estimé Al Goldman, d'AG Edwards.

Pour Peter Cardillo, d'Avalon Partners, les investisseurs préféraient "rester prudents" avant le discours de Ben Bernanke et d'autres indicateurs importants, plus tard dans la semaine, comme les ventes de détail mercredi, les prix à l'importation jeudi ou l'indice des prix à la production vendredi.

Ce lundi, la Bourse de New York "a ouvert sans fanfare, alors que les investisseurs devaient digérer plusieurs nouvelles contrastées dans les fusions et acquisitions", ont noté les analystes de Briefing.com.

Selon des informations de presse, les discussions entre les géants pharmaceutiques français Sanofi-Aventis (+0,21% à 43,89 dollars) et américain Bristol Myers Squibb (-5,29% à 27,01 dollars) auraient notamment échoué.

La Bourse électronique de New York, le Nasdaq, perdait 3,49% à 35,94 dollars alors qu'elle a annoncé l'échec de son OPA sur le London Stock Exchange (LSE), la Bourse de Londres.

Le groupe Novelis, un des leaders des produits d'aluminium en Europe et en Asie, prenait 13,88% à 43,89 dollars. Le premier producteur d'aluminium indien, Hindalco Industries, a annoncé son rachat pour six milliards de dollars en liquide.

Le groupe de bricolage Home Depot prenait 1,54% à 41,63 dollars, alors qu'il a décidé d'"évaluer les alternatives stratégiques" pour sa filiale de vente en gros HD Supply, incluant "une possible vente, séparation ou cotation en Bourse".

Le fabricant d'ordinateurs Apple prenait 1,57% à 84,57 dollars, dopé par une recommandation positive de Citigroup.

Le groupe de médias Walt Disney perdait 0,35% à 34,24 dollars, en dépit d'un avis positif d'une maison de courtage.

Sur le marché obligataire, le rendement du bon du Trésor à 10 ans montait à 4,786% contre 4,784% vendredi soir, et celui à 30 ans à 4,868% contre 4,865%.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés